(OSTRAVA, République tchèque) Après s’être inclinés en lever de rideau du tournoi devant le Canada, les États-Unis ont retrouvé le sentier de la victoire en battant de l’Allemagne 6-3 vendredi au Championnat du monde de hockey junior.

La Presse canadienne

Les Américains ont effacé des déficits de 1-0 et 3-2 pour vaincre les Allemands (0-1), qui ont obtenu leur laissez-passer pour le tableau principal cette année après une absence de quatre ans.

Jordan Harris, Zac Jones, Shane Pinto, Curtis Hall, Bobby Brink et Oliver Wahlstrom ont tous touché la cible pour les États-Unis, qui avaient plié l’échine 6-4 devant le Canada jeudi.

Trevor Zegras a amassé quatre mentions d’assistance pour les Américains, qui avaient obtenu la médaille d’argent au Mondial junior l’an dernier à Vancouver.

Le premier choix du Canadien de Montréal lors du dernier repêchage de la LNH, Cole Caufield, a été blanchi de la feuille de pointage.

John Peterka, avec un doublé, et Dominik Bokk ont assuré la riposte des Allemands. Bokk a aussi récolté deux passes.

L’Allemagne n’avait pas marqué à ses quatre derniers matchs contre les États-Unis, au Mondial junior.

Les Américains bénéficieront d’une journée de repos samedi, tandis que l’Allemagne croisera le fer avec le pays hôte, la République tchèque.

Un peu plus tôt vendredi, un but tardif de Daniel Tkac a permis à la Slovaquie d’éviter d’entamer le tournoi du mauvais pied.

Tkac a brisé l’égalité de 1-1 avec 2 : 56 à écouler au match, propulsant du même coup la Slovaquie vers un gain de 3-1 contre le Kazakhstan (0-2) dans le groupe A.

Il s’agissait d’une deuxième défaite d’affilée pour le Kazakhstan, qui avait évité la relégation l’an dernier pour obtenir sa place dans le tournoi principal cette année.

Oliver Okuliar et Robert Dzugan, avec un but dans un filet désert, ont aussi noirci la feuille de pointage pour la Slovaquie. Le Kazakhstan avait perdu 5-3 contre la Suisse jeudi.

Maxim Musorov a enfilé son troisième but du tournoi pour le Kazakhstan.