(Chicago) Les Blackhawks de Chicago ont annoncé que l’entraîneur adjoint Marc Crawford sera suspendu des activités de l’équipe jusqu’au 2 janvier, à la suite d'un examen du dossier par un conseiller juridique indépendant.

Associated Press

Lundi soir, les Blackhawks et Crawford ont publié les déclarations suivantes :

La déclaration des Blackhawks de Chicago

« En compagnie d’un conseiller juridique indépendant, l’équipe a procédé à un examen approfondi au sujet de l’entraîneur adjoint Marc Crawford, en réponse à des allégations d’inconduite lors d’anciens postes d’entraîneur. Nous avons abordé plusieurs anciens joueurs, collègues et dirigeants qui ont travaillé avec Marc.

« Nous ne tolérons pas son comportement antérieur. Grâce à notre examen, nous avons confirmé que Marc a recherché de manière proactive des conseils professionnels afin de travailler pour s’améliorer et devenir un meilleur communicateur, une meilleure personne et un meilleur entraîneur.

« Nous avons appris que Marc a commencé les rencontres avec des professionnels en 2010 et qu’il a continué la thérapie régulièrement depuis. Nous croyons que Marc a appris de ses actions passées et s’est engagé à s’efforcer de se réformer et d’évoluer personnellement et professionnellement au fil des 10 dernières années. Nous n’avons connu aucun incident depuis qu’il est à l’emploi des Blackhawks comme entraîneur.

« Nous avons déterminé que Marc restera suspendu des activités de l’équipe jusqu’au 2 janvier 2020, date à laquelle il reprendra ses fonctions d’entraîneur adjoint, sous réserve de son respect continu de ses obligations contractuelles et des attentes de l’équipe. De plus, il va continuer de suivre une thérapie.

« Nous ne ferons pas davantage de commentaires. »

La déclaration de Marc Crawford

« Récemment, des allégations ont refait surface au sujet de ma conduite plus tôt dans ma carrière d’entraîneur. Des joueurs comme Sean Avery, Harold Druken, Patrick O’Sullivan et Brent Sopel ont eu la force de se manifester publiquement et je suis profondément désolé de leur avoir fait du mal. Je vous présente mes sincères excuses pour mon comportement passé.

« Je me suis mis au coaching pour aider les gens, et de penser que mes actions ont causé du tort à un seul joueur me remplit de regrets et de déception à l’égard de moi-même. J’ai utilisé un langage et une conduite inacceptables envers les joueurs dans l’espoir de les motiver et, parfois, j’allais trop loin.

« Comme je regrette profondément ce comportement, j’ai travaillé dur au fil de la dernière décennie pour m’améliorer et améliorer mon style d’entraîneur. J’ai fait des efforts sincères pour remédier à ma conduite inappropriée avec les personnes concernées ainsi qu’avec l’ensemble de l’équipe.

« Je me suis régulièrement engagé dans de la thérapie depuis 10 ans. J’y ai confronté à quel point mon comportement était traumatisant envers les autres. J’ai appris de nouvelles façons d’exprimer et de gérer mes émotions. Je prends l’entière responsabilité de mes actions.

« Je continuerai à m’améliorer, à écouter ceux que j’ai pu blesser et à apprendre de leurs expériences. Mon objectif est d’approcher tous les joueurs, passés et présents, avec empathie et compréhension. Mon espoir, comme entraîneur et comme individu, est de créer des environnements de dignité et de respect.

« Je veux sincèrement aider à améliorer le hockey pour tout le monde. Je veux encourager tous ceux qui ont pu être touchés par moi à tendre la main afin que nous puissions poursuivre ce dialogue.

« Il y a une discussion importante au sein du hockey. Je continuerai de faire partie de la solution. Je m’engage à être sensible au processus et, surtout, à écouter les perspectives et les sentiments individuels. »