L’Association des joueuses professionnelles de hockey (PWHPA) a choisi la membre du Temple de la renommée Jayna Hefford pour superviser ses opérations.

John Wawrow
Associated Press

Ce changement à la tête du syndicat survient trois mois après sa fondation.

Hefford devient conseillère aux opérations et remplace ainsi Bryan Hicks, embauché le 1er juillet. Parmi ses tâches, elle aura la responsabilité de générer des revenus et d’attirer des commanditaires. L’association n’a pas donné les raisons qui ont mené à ce changement à l’organigramme.

La Canadienne était la commissaire intérimaire de la Ligue canadienne de hockey féminin avant qu’elle ne cesse ses opérations au printemps. Hefford est l’une des trois joueuses à avoir gagné quatre médailles d’or olympiques au cours de sa carrière de 17 ans avec l’équipe nationale.

Le syndicat a été fondé en mai, à la suite de la faillite du circuit féminin et du souhait émis par 200 joueuses professionnelles de faire l’impasse sur la prochaine campagne afin de créer une seule ligue professionnelle viable de hockey féminin en Amérique du Nord.

Avec la fin des activités du circuit canadien, il ne reste plus que la National Women’s Hockey League, basée aux États-Unis, à titre de circuit professionnel. La ligue compte cinq clubs.