(Denver) Nathan MacKinnon a poursuivi ses succès offensifs en marquant en deuxième période et il a lancé l’Avalanche du Colorado vers une victoire de 3-0 face aux Sharks de San Jose lors du quatrième match de leur série de deuxième tour jeudi soir au Pepsi Center.

Pat Graham Associated Press

La série est maintenant égale à deux victoires de chaque côté avec le cinquième match au programme samedi soir à San Jose.

MacKinnon a récolté au moins un point lors de huit matchs successifs. Il s’agit de la plus longue séquence du genre par un joueur de l’Avalanche en matchs éliminatoires depuis que Peter Forsberg avait atteint un plateau identique en 2002.

Colin Wilson a procuré un coussin de deux buts à l’Avalanche grâce à un but en avantage numérique inscrit tôt en troisième période, à la suite d’une passe savante de Mikko Rantanen, dont c’était la deuxième mention d’aide du match.

Le défenseur Erik Johnson a complété dans un filet désert, à l’aide d’un lob qui a parcouru toute la longueur de la patinoire, avec 69 secondes au cadran.

Le gardien Philipp Grubauer a réalisé 32 arrêts et il a inscrit son premier blanchissage en matchs éliminatoires. Après chacun de ses arrêts, les cris « Gruuuu » de la part des partisans de l’Avalanche devenaient de plus en plus bruyants.

L’un de ses meilleurs arrêts est survenu vers la fin de la deuxième période lors d’une échappée de Gustav Nyquist, alors qu’il a étiré sa jambière droite de tout son long pour frustrer Nyquist.

En troisième période, Grubauer a bloqué neuf tirs.

Grubauer et l’Avalanche ont trouvé un moyen d’enrayer les actions de Logan Couture, le meilleur marqueur des séries, qui avait réussi un tour du chapeau lors du troisième match.

Dans l’espoir d’embouteiller le rapide MacKinnon, les Sharks ont plusieurs fois dépêché sur la patinoire leur meilleur tandem défensif, composé de Brent Burns et de Marc-Édouard Vlasic. Il y a eu peu de moments où MacKinnon n’était pas étroitement surveillé.

Pourtant, il a trouvé le moyen de ses dégager de ses couvreurs, entre autres en deuxième période lorsque la rondelle a bondi sur le corps du gardien Martin Jones et dans les airs. Posté au bon endroit, MacKinnon s’est élancé une première fois, puis une deuxième, pour loger le disque derrière Jones. Il s’agissait de son sixième but des séries. Il totalise aussi 13 points.