Source ID:; App Source:

Le propriétaire des Hurricanes veut des buts

Les Hurricanes de la Caroline viennent au 30e rang... (Photo James Guillory, USA TODAY Sports)

Agrandir

Les Hurricanes de la Caroline viennent au 30e rang sur 31 équipes au chapitre des buts marqués.

Photo James Guillory, USA TODAY Sports

Tom Dundon a sa manière bien personnelle de dire les choses.

Le propriétaire des Hurricanes de la Caroline trouve que son équipe ne marque pas assez de buts. Il l'a exprimé en ces mots, hier, lors d'un déjeuner-causerie à Raleigh organisé par le Triangle Business Journal.

«Nous ne repêcherons aucun défenseur au premier tour aussi longtemps que je serai propriétaire.»

Rien de moins. Suivi de: «Je veux voir plus d'attaque. J'aime mieux perdre 5-4 que 2-1. Au moins je vais m'être amusé.»

Malgré la théâtralité de la déclaration, le message est clair: les Hurricanes doivent marquer plus souvent. C'est d'ailleurs le grand problème de l'équipe. Les statistiques parlent d'elles-mêmes, les Hurricanes viennent au 30e rang sur 31 équipes au chapitre des buts marqués.

L'entraîneur des Hurricanes Rod Brind'Amour a semblé amusé par la déclaration de son propriétaire, sans pour autant être en désaccord sur le fond.

«Il dit beaucoup de choses. Il en dit souvent juste pour que les gens en parlent. Je comprends ce qu'il veut dire. On doit marquer. Mais les défenseurs peuvent marquer aussi. Je dois le lui enseigner. Parfois, tes meilleurs joueurs peuvent être des défenseurs qui contribuent à l'attaque.» 

«C'est intéressant, a reconnu le capitaine Justin Williams, dans un français impeccable. Il est tellement intéressant. Quand tu lui parles, il a beaucoup d'idées. Il est bon pour notre équipe.»

Parenthèse, l'une des autres idées de Tom Dundon est d'organiser une soirée thématique Whalers. Ça fait d'ailleurs un bon moment qu'il nourrit une certaine obsession pour les couleurs de l'ancêtre des Hurricanes. La fameuse soirée aura lieu le 23 décembre prochain, contre les Bruins de Boston.

On promet même le retour de la classique chanson de buts, Brass Bonanza. Encore faut-il marquer des buts... 

Marquer des buts

S'ils marquent peu, il faut bien admettre que défensivement, les Hurricanes sont gâtés. Ils comptent sur une excellente brigade avec les Dougie Hamilton, Calvin de Haan, Brett Pesce ou Jaccob Slavin. Comme de fait, l'équipe vient au troisième rang de la ligue pour les buts accordés.

«Je m'en fous que ce soit des matchs de 5-4 ou de 2-1, a ajouté Brind'Amour. Chaque entraîneur veut gagner. On veut gagner 5-0, pas 1-0, mais en ce moment on ne marque pas beaucoup. On ne sait jamais, on a des occasions de marquer. Ce n'est pas un manque d'occasions, c'est qu'on ne marque pas.»

Pour ce soir contre Carey Price, Brind'Amour recommande évidemment de foncer au filet, de créer de la circulation pour nuire au gardien du Canadien. Stratégie classique. Mais ajout intéressant : il veut que ses joueurs se méfient du talent de manieur de rondelle de Price.

«Tous les gardiens sont bons et ils vont faire l'arrêt s'ils voient la rondelle. On doit se rendre dans les endroits difficiles pour marquer. Price est incroyable pour manier la rondelle. On n'en parle pas assez. C'est l'un de leurs meilleurs défenseurs. Si on lance la rondelle dans le fond maladroitement, il va réussir la sortie de zone. C'est encore plus important que de foncer au filet.»

«On sait ce qu'on est, a dit Williams. On n'est pas une équipe avec une seule personne qui va marquer 40, 50 buts. On a besoin que les cinq personnes sur la glace travaillent ensemble, travaillent fort. Les buts sont difficiles à aller chercher. Mais s'il faut gagner 1-0 ou 2-1, c'est ce qu'on va faire.»

L'un des piliers offensifs de l'équipe est le jeune Sebastian Aho, 21 ans. Malgré ses 28 points en 29 matchs, il ne compte que 8 buts. Il sait fort bien qu'il doit en donner plus. Son entraîneur l'avait d'ailleurs mis au défi d'atteindre un autre niveau dans son jeu il y a quelques semaines.

«J'essaie de m'améliorer chaque jour, a dit Aho. Je travaille fort. C'est lié à notre confiance. Tu veux toujours aider l'équipe à gagner. Personnellement, j'essaie toujours de penser à l'équipe en premier.»

Par ailleurs, le meilleur marqueur des Hurricanes Michael Ferland (haut du corps) ne sera pas de la formation ce soir, tout comme le vétéran Jordan Staal (commotion).

- - -

La formation attendue ce soir

Martinook-Aho-Teravainen

Kuokkanen-Rask-McGinn

Svechnikov-Wallmark-Williams

Foegele-Bishop-Di Giuseppe

Slavin-Pesce

de Haan-Faulk

Fleury-Hamilton

Mrazek

Darling




À découvrir sur LaPresse.ca

Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer