Le mauvais temps avait forcé l'annulation de l'entraînement matinal du Canadien, mardi matin, mais les hommes de Michel Therrien ont finalement pu mettre quelques éléments tactiques à l'épreuve, mercredi, avant de mettre le cap sur Brooklyn où ils affronteront jeudi soir les Islanders de New York.

Marc Antoine Godin LA PRESSE

David Desharnais a rejoint ses coéquipiers dans le cadre de son premier entraînement complet depuis la blessure au genou qui l'a fait quitter le match du 6 décembre dernier à St-Louis. Il a effectué des alternances au sein du quatrième trio mais sa présence face aux Islanders a vite été écartée par Michel Therrien.

«On va réévaluer tous nos blessés lundi (au retour de la pause du match des Étoiles) et on sera en mesure à ce moment-là de donner de nouveaux détails, mais aucun d'eux ne fera ce voyage-ci», a indiqué l'entraîneur-chef qui a également vu Brendan Gallagher, Andrei Markov et Greg Pateryn patiner en marge de l'entraînement de leurs coéquipiers.

Quant à Alex Galchenyuk, le fait de ne pas le voir sur la glace ne constitue pas une grande surprise.  Le Tricolore opte pour la prudence en le faisant profiter d'une semaine complète de congé grâce à la pause du match des Étoiles.

C'est au retour du congé que le sérieux de cette rechute pourra être mesuré. S'il est à son poste, les deux matchs d'absence n'auront été qu'une judicieuse précaution.

Carey Price sera de nouveau devant le filet face aux Islanders qui jouent du bien meilleur hockey depuis que Doug Weight a remplacé Jack Capuano derrière le banc. Les Islanders ont remporté trois matchs - dont leur plus récent face aux Blue Jackets de Columbus - en plus de subir un revers en prolongation.

«On trouve qu'ils jouent avec beaucoup plus d'énergie, a relevé Therrien. Ils se battent pour une place en séries éliminatoires et ce sera une tâche vraiment difficile de les affronter. Il faut qu'on se concentre sur ce qu'on est capable de faire avec le nombre de blessés qu'on a.»