Source ID:569589; App Source:cedromItem

Camp d'Équipe Canada junior: place à la jeunesse

L'entraîneur en chef de l'équipe junior canadienne peut... (PHOTO GRAHAM HUGUES, PC)

Agrandir

L'entraîneur en chef de l'équipe junior canadienne peut compter sur l'attention de tous les joueurs, notamment du jeune prodige de 17 ans Connor McDavid (à sa gauche) lors des exercices imposés.

PHOTO GRAHAM HUGUES, PC

Lorsqu'on examine la liste des 40 joueurs invités au camp de développement d'Équipe Canada junior, un chiffre ressort.

Dans la colonne de la date de naissance, les 1995 et les 1996 alternent sans arrêt. Jusqu'à l'exception: 1997. Sur cette ligne, on trouve le nom de Connor McDavid.

Seul joueur de 17 ans dans un camp réservé aux patineurs de 18 et 19 ans, McDavid tentera non seulement de faire sa place, mais aussi de prouver qu'il peut jouer un rôle important au Championnat du monde junior, en décembre prochain, à Montréal et à Toronto.

L'an passé, il avait disputé les sept matchs du tournoi avec l'équipe canadienne. Mais en tant que joueur de 16 ans, il avait été contraint à un rôle de soutien, et avait inscrit un but et trois aides.

Et les autres

La présence de McDavid, possible premier choix du repêchage de 2015, intriguera certes plus d'un amateur lors des séances d'entraînement ouvertes au public, à Brossard. Mais il y a plus.

On trouve le défenseur Aaron Ekblad, premier joueur réclamé en juin dernier, par les Panthers de la Floride. En fait, avec la présence de Sam Reinhart, Sam Bennett et Michael Dal Colle, ce sont quatre des cinq premiers choix du dernier encan qui sont présents. Il faudra toutefois voir si certains d'entre eux seront dans la LNH au moment du tournoi, et quelle décision prendra alors leur équipe.

La LHJMQ y est représentée par six patineurs, dont deux choix de premier tour en 2013: le défenseur Samuel Morin et l'attaquant Frédérik Gauthier.

Le Canadien compte deux espoirs sur place, justement deux joueurs de la LHJMQ: le gardien Zachary Fucale et l'attaquant Jérémy Grégoire, deux choix de l'équipe en 2013. Grégoire a d'ailleurs eu la chance de patiner dans le même trio que McDavid pour le premier entraînement, hier soir.

Contrairement au camp de l'équipe américaine junior, aucun joueur ne sera retranché cette semaine.

De demain à vendredi, l'équipe canadienne disputera quatre matchs préparatoires, soit deux contre la Russie et deux contre la République tchèque. Les deux rencontres contre les Russes auront lieu à Sherbrooke, celles contre les Tchèques se tiendront à l'aréna Ed-Meagher de l'Université Concordia.

L'enjeu

L'objectif de cette équipe en devenir sera de redorer le blason du programme junior canadien en décembre prochain. L'unifolié a été exclu du podium lors des deux derniers tournois, tous deux tenus en Europe. Et voilà cinq tournois de suite que le Canada n'a pas gagné l'or.

Traditionnellement, le fait de jouer à la maison a toujours avantagé le Canada, jamais exclu du podium en 11 éditions tenues en sol canadien. La dernière fois, en 2012 à Edmonton et à Calgary, l'équipe avait toutefois été exclue de la finale et s'était contentée du bronze.

Le camp en chiffres

40
Nombre de joueurs invités (4 gardiens, 12 défenseurs, 24 attaquants).
39
Nombre de joueurs repêchés dans la Ligue nationale. La seule exception est Connor McDavid, admissible au repêchage en 2015.
11
Nombre de joueurs ont participé au Championnat du monde 2014.
2
Les deux premiers choix du repêchage de 2014, Aaron Ekblad et Sam Reinhart, ont été invités au camp.




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer