Source ID:; App Source:

Alex Chiasson ne recule pas devant le défi à Ottawa

Alex Chiasson a été échangé aux Sénateurs d'Ottawa... (Photo Tony Gutierrez, AP)

Agrandir

Alex Chiasson a été échangé aux Sénateurs d'Ottawa dans le cadre de la transaction avec les Stars de Dallas impliquant Jason Spezza.

Photo Tony Gutierrez, AP

Stephen Whyno
La Presse Canadienne

Alex Chiasson a lui-même élevé les attentes à son endroit quand il est devenu seulement le septième joueur de l'ère moderne de la LNH à marquer neuf buts ou plus à ses 10 premiers matchs.

Et les attentes seront plus élevées encore, maintenant qu'il a été échangé aux Sénateurs d'Ottawa dans le cadre de la transaction avec les Stars de Dallas impliquant Jason Spezza, et qu'on compte sur lui pour faire partie d'un des deux premiers trios à l'attaque.

Chiasson ne recule pas devant le défi.

«C'est pas mal plaisant quand une équipe échange un gros nom comme lui, et que tu es le joueur qu'elle recherche. Ça veut dire beaucoup, a-t-il déclaré en conférence téléphonique, mercredi. Quant à la pression, ça ne m'inquiète pas trop. Je sais quel genre de joueur je suis, et je vais être le même joueur que j'étais quand j'ai connu du succès à Dallas.»

Chiasson est le seul joueur du niveau de la LNH que les Sénateurs ont obtenu en retour de Spezza dans la transaction complétée mardi. Ottawa a aussi mis la main sur les espoirs Nicholas Paul et Alex Guptill, deux attaquants, ainsi qu'un choix de deuxième tour en 2015.

«Chiasson est un jeune joueur qui est fort et a un bon potentiel, a dit le directeur général Bryan Murray, mardi. Il semble avoir la capacité de récolter des points et des buts, et c'est un jeune qui travaille fort.»

L'ailier de 23 ans pourrait bien se glisser au sein du deuxième trio des Sénateurs. Chiasson a dit avoir été enchanté par ce que lui a dit Murray lors d'une conversation où le d.g. lui a fait savoir quel rôle il jouera à Ottawa.

«Je crois qu'il y a une belle opportunité à saisir, a affirmé Chiasson. Mais en même temps, je n'ai jamais rien tenu pour acquis. J'ai toujours dû travailler pour les choses que j'ai obtenues jusqu'ici. Mais c'est excitant. Ils ont un bon groupe, ils ont beaucoup de talent, beaucoup de vitesse.»

Chiasson a inscrit sept buts à ses six premiers matchs avec les Stars en 2012-2013, puis il a trouvé le fond du filet dans chacune de ses trois premières rencontres, la saison dernière. Ce faisant, il a rejoint Teemu Selanne et Pat LaFontaine au sein du club des joueurs qui ont réussi au moins neuf buts à leurs 10 premiers matchs dans la LNH.

«Tout le monde rêve de jouer dans la Ligue nationale, et la façon dont j'ai commencé m'a poussé à viser plus haut et à essayer de faire encore mieux. Je sais qu'il y a des attentes qui viennent avec ça.»

Chiasson a marqué seulement deux fois à ses 17 matchs suivants, puis il a connu une longue léthargie dans le temps des Fêtes, alors qu'il a notamment été ralenti par un virus qui lui a fait perdre 10 à 15 livres. Il retient toutefois la leçon que lui a rappelée l'entraîneur des Stars Lindy Ruff, lors d'une rencontre individuelle en fin de saison: être plus constant d'un match à l'autre.

«Il faut comprendre qu'il faut se présenter à chaque match, a noté Chiasson. Je ne vais pas établir des objectifs en terme de buts et de points, mais je sais quel genre de joueur je suis et l'important pour moi, c'est de tout donner comme si j'avais toujours à refaire mes preuves à chaque match.»




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer