Source ID:; App Source:

Les Kings écrasent les Blackhawks 6-2

Le gardien des Blackhawks Corey Crawford arrête un... (Photo Dennis Wierzbicki, USA Today)

Agrandir

Le gardien des Blackhawks Corey Crawford arrête un tir de Justin Williams, en troisième période.

Photo Dennis Wierzbicki, USA Today

Jay Cohen
Associated Press
Chicago

Jeff Carter y est allé d'un tour du chapeau, mercredi soir, aidant les Kings de Los Angeles à écraser les Blackhawks de Chicago 6-2 pour ainsi créer l'égalité 1-1 dans la finale de l'Association de l'Ouest.

Drew Doughty et Tyler Toffoli ont également marqué pour les Kings, qui deviennent la première équipe à vaincre les Blackhawks à domicile depuis le début des séries éliminatoires.

Les Kings ont été en mesure de revenir de l'arrière après une deuxième période au cours de laquelle les champions en titre de la Coupe Stanley s'étaient forgé une avance de deux buts grâce à Nick Leddy et Ben Smith.

«Il faut simplement suivre le plan de match et faire ce qu'on doit faire, a dit Carter. Vous savez, nous avons un bon groupe de leaders dans ce vestiaire. Nous avons orchestré plusieurs remontées et avons discuté des nombreux pièges à éviter dernièrement. De toute évidence, ce n'est pas ce que nous voulons faire. Mais nous avons suivi le plan de match, avons relevé nos manches et avons complété le boulot.»

Le troisième match de cette série aura lieu samedi soir au domicile des Kings.

«Nous savons que nous pouvons l'emporter, a dit l'attaquant des Kings Jarret Stoll. C'est ce qui compte. Ils forment une bonne équipe, mais nous avons l'impression d'en former une bonne nous aussi.»

Nick Leddy et Ben Smith ont marqué pour les Blackhawks, tandis que Corey Crawford effectuait 25 arrêts.

Les Blackhawks étaient en voie de savourer une quatrième victoire consécutive avant que Doughty ne crée l'égalité en décochant un lancer frappé qui a déjoué Crawford  à 1:37 du troisième tiers. Carter a ensuite touché la cible en avantage numérique à 4:04, procurant les devants aux visiteurs.

«De toute évidence, les choses se sont effondrées en troisième période, a reconnu l'attaquant des Hawks Patrick Sharp. Nous sommes fâchés. Et nous avons hâte de grimper dans l'avion pour aller disputer le match no 3 (au Staples Center).»

Dès que les Kings se sont mis en marche, ils ont paru invincibles contre les Blackhawks. Tanner Pearson a mis la table pour les filets de Toffoli à 8:59 et de Carter à 14:44, puis Carter a complété la marque en tirant dans un filet désert - il s'agissait de son septième but des séries éliminatoires.

«Nous savions que la troisième période allait être notre meilleure dans cette série jusqu'ici, a commenté Doughty. Nous étions simplement affamés à l'idée de sauter sur la patinoire, d'être confrontés à la pression et d'obtenir un but tôt dans la période. Et c'est ce que nous avons fait.»

C'était la première fois que les Kings marquaient cinq buts dans une seule période en séries éliminatoires depuis le 7 mai 1993, contre les Canucks de Vancouver, selon STATS. Wayne Gretzky avait inscrit deux de ces buts, et il assistait au match mercredi soir au United Center.

C'est également le plus haut total de buts accordés par les Blackhawks dans un match de séries éliminatoires depuis un revers de 6-1 contre les Red Wings de Detroit le 24 mai 2009.

Carter a aussi contribué une mention d'aide, en route vers son premier match de quatre points en carrière en séries d'après-saison. Il s'agissait également de son deuxième tour du chapeau en carrière en séries éliminatoires.

Jonathan Quick a réalisé 23 arrêts pour les Kings, dont un spectaculaire aux dépens de Brent Seabrook alors que les Hawks tentaient de creuser l'écart à 3-0 en deuxième période.




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer