• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Nathan Beaulieu: «C'est vrai que j'étais contrarié...» 
Source ID:; App Source:

Nathan Beaulieu: «C'est vrai que j'étais contrarié...»

Nathan Beaulieu... (Photo Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

Nathan Beaulieu

Photo Bernard Brault, archives La Presse

(Kanata) Nathan Beaulieu ne s'en cache pas: il a mal encaissé la décision du Canadien de rappeler Jarred Tinordi et non pas lui au terme de la pause olympique.

«C'est vrai que j'étais contrarié, mais ç'aurait été un problème que je ne le sois pas, a indiqué le défenseur de 21 ans. J'ai essayé d'utiliser cela comme un élément de motivation afin d'obtenir un autre rappel. Je m'attendais à retourner dans la LAH pendant les Jeux olympiques car je devais jouer. Mais c'est de ne pas revenir ensuite qui a été difficile. Mais je dois considérer cela comme une pierre de plus sur laquelle je peux bâtir ma carrière.»

Le rappel précédent de Beaulieu lui avait valu un essai de 11 rencontres au cours desquelles son rendement avait été nettement supérieur à ce qu'il avait démontré jusque-là dans la LNH. Cette fois-ci, il vient prêter main-forte au Tricolore en raison de la saison à Douglas Murray, mais Michel Therrien entend l'employer dans au moins un match d'ici la fin du calendrier.

***

Pageau est récompensé

Ça n'a pas été une saison facile pour le jeune Jean-Gabriel Pageau, qui a passé la saison à faire la navette entre les Sénateurs d'Ottawa et la Ligue américaine. Mais après avoir été rappelé par mesure d'urgence, la semaine dernière, afin de pallier la perte de Jason Spezza, Pageau a reçu une bonne nouvelle vendredi. Même avec le retour au jeu du capitaine, il ne sera pas cédé à Binghamton.

Les Sénateurs ont donc opté d'utiliser le quatrième et dernier rappel auxquels ils ont droit pour garder Pageau dans les parages.

«Il nous apporte de la vitesse, il est efficace au cercle de mise en jeu et on peut se tourner vers lui en désavantage numérique», a expliqué l'entraîneur-chef Paul MacLean.

«Mon rôle avec les Sénateurs est un peu différent, mais je prends celui qu'on me donne et j'essaie de le remplir avec fierté», a confié Pageau, qui a récolté 41 points en 44 matchs avec Binghamton cette année mais qui a été limité à deux buts en 22 rencontres avec les Sénateurs.

«Après avoir accompli de belles choses dans la LNH, ça a été une petite claque au visage que de retourner dans la Ligue américaine, mais ça a été le réveil nécessaire pour me dire de continuer à travailler fort. Je suis prêt à faire tous les sacrifices pour rester ici.»




Infolettre Rondelle Libre
Recevez en primeur le billet quotidien de Mathias Brunet

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer