Michaël Bournival, qui a subi une commotion cérébrale contre les Canucks de Vancouver il y a trois semaines, a participé à sa première séance d'entraînement en compagnie de ses coéquipiers, vendredi.

Alexandre Geoffrion-McInnis LA PRESSE CANADIENNE

Il portait toutefois un chandail indiquant qu'il ne pouvait encaisser de mises en échec. Bournival a précisé qu'il suivait toujours le protocole de la ligue en matière de commotion cérébrale et qu'il ignorait la date de son retour au jeu.

«C'est vraiment mon bilan de santé quotidien qui va permettre à l'équipe de déterminer si je vais faire le voyage (en Californie) ou non la semaine prochaine, a expliqué Bournival, dont c'est la première commotion cérébrale en carrière. Mais aujourd'hui (vendredi), je me sentais bien. Je suis content, la progression se fait bien et j'espère que ça va continuer demain (samedi).»

Le défenseur Davis Drewiske, qui n'a toujours pas disputé un match cette saison en raison d'une blessure à une épaule, était de retour sur la patinoire après s'être absenté de l'entourage de l'équipe pour des motifs familiaux. Jarred Tinordi et Francis Bouillon ont aussi foulé la patinoire.

Au total, ils étaient 11 à participer à la séance d'entraînement, dont Daniel Brière, qui a marqué deux buts et récolté une mention d'aide jeudi contre les Penguins, et Alex Galchenyuk. Pour sa part, Brandon Prust a patiné en solitaire plus tôt vendredi matin.

Ryan White, qui n'a pas affronté les Penguins à Pittsburgh jeudi, est toujours ennuyé par les symptômes d'une grippe et a raté l'entraînement de vendredi.