Retour au boulot pour le Canadien

Alex Galchenyuk s'approche d'un retour au jeu, lui... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Alex Galchenyuk s'approche d'un retour au jeu, lui qui a raté les 14 derniers matchs en raison d'une fracture à une main.

Photo Bernard Brault, La Presse

La fin de la récréation va sonner à 14 heures, cet après-midi, alors que les 17 joueurs du Canadien qui ne participent pas aux Jeux olympiques de Sotchi seront de retour à l'entraînement à Brossard.

Tout indique qu'à l'occasion de cette rentrée, le CH pourra compter sur la présence d'Alex Galchenyuk, lui qui a raté les 14 derniers matchs en raison d'une fracture à une main. Le jeune Américain avait recommencé à patiner en solitaire avant la pause olympique, mais il sera à même de renouer avec ses coéquipiers et d'entretenir l'espoir d'un retour au jeu mercredi prochain, face aux Red Wings de Detroit.

Le Tricolore serait en droit de céder l'attaquant de 19 ans aux Bulldogs de Hamilton pour des fins de remise en forme. La visite du club-école au Centre Bell, vendredi, revêtirait certes un cachet particulier si Galchenyuk enfilait l'uniforme. Or, l'organisation a choisi de ne pas utiliser ce recours et c'est avec ses coéquipiers que le prometteur attaquant retrouvera son synchronisme.

Par ailleurs, Michaël Bournival, victime d'une commotion cérébrale le 6 février, ne sera pas en mesure de reprendre le collier immédiatement.

Le Québécois avait quitté le match face aux Canucks de Vancouver après que le bâton de son coéquipier Dale Weise l'eut atteint accidentellement au visage - un accident dont Weise lui-même ne s'est jamais rendu compte. Bournival a dû déclarer forfait lors du match suivant en Caroline en raison de symptômes évidents de commotion cérébrale.

Bournival confiait au Nouvelliste vendredi dernier que ces symptômes avaient disparu depuis et qu'il serait prêt à reprendre l'entraînement à temps. Or, il lui reste encore des étapes du protocole de remise en forme à franchir et on ne devrait pas le voir sur la glace aujourd'hui.

De son côté, Travis Moen n'a pas joué depuis que le gros Dustin Byfuglien des Jets de Winnipeg lui est tombé sur la jambe gauche le 2 février. À l'instar de Bournival, son nom a été inscrit sur la liste des blessés à l'amorce de la pause olympique. On ignore s'il sera en mesure de participer à l'exercice d'aujourd'hui.

Quant à Davis Drewiske, l'autre éclopé chez le Canadien, il avait repris l'entraînement régulier peu avant la pause. Quatre mois après une intervention chirurgicale à une épaule, il approche d'un retour au jeu.

Le Tricolore était devant un drôle de défi au cours des dernières heures puisqu'en l'absence de Carey Price et Peter Budaj, il devait trouver des gardiens en renfort afin de faciliter ses entraînements.

La situation s'améliorera sous peu avec le retour de Budaj, qui a vu l'équipe de la Slovaquie être éliminée par la République tchèque, hier, en ronde qualificative des Jeux olympiques. L'auxiliaire de 31 ans avait été relégué au rang de spectateur par l'entraîneur-chef de la formation slovaque en raison de l'émergence-surprise du gardien Jan Laco.




Infolettre Rondelle Libre

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer