Source ID:387752; App Source:cedromItem

Repêchage: le top 5 des espoirs québécois

Jonathan Drouin... (Photo Alain Roberge, La Presse)

Agrandir

Jonathan Drouin

Photo Alain Roberge, La Presse

À l'aube du repêchage 2013 de la LNH qui se déroulera dimanche au New Jersey, une dizaine de Québécois pourraient être repêchés parmi les deux premières rondes. Du jamais vu dans l'histoire récente. Voici le top 5 des espoirs québécois. Découvrez-en cinq autres dans La Presse+.

1 - Jonathan Drouin

- Né le 27 mars 1995, à Sainte-Agathe

- Ailier, 5'11, 185 lb

- 105 points, dont 41 buts, en 49 matchs à Halifax (LHJMQ)

Le joueur de l'année au Canada. Vif, créatif, des mains très souples, un style qui rappelle celui de Patrick Kane. Drouin sera repêché parmi les trois premiers, selon une majorité d'observateurs. Son ascension a été fulgurante cette saison avec les Mooseheads de Halifax, au point de devancer Nathan MacKinnon dans l'esprit de certains.

2 - Zachary Fucale

- Né le 28 mai 1995, à Rosemère

- Gardien, 6'1, 181 lb

- 45-5-3, moyenne de 2,35, taux d'arrêts de 90,9% à Halifax (LHJMQ)

Ce jeune Québécois percera le top 10 si un club se cherche un gardien d'avenir de premier plan. Plusieurs sont restés sur leur appétit parce qu'il était bien protégé par sa puissante équipe à Halifax, mais il a prouvé l'année précédente qu'il pouvait exceller quand il était bombardé. Sa technique et son positionnement sont impressionnants, de sorte que ses arrêts paraissent souvent faciles. Ses déplacements sont très rapides, ce qui lui permet de se distinguer lorsque l'adversaire tire bas. Il possède une très bonne force morale et se distingue lorsque les enjeux sont importants.

3 - Samuel Morin

- Né le 12 juillet 1995, à Saint-Henri

- Défenseur, 6'7, 200 lb

- 16 points, dont 4 buts, en 46 matchs à Rimouski (LHJMQ)

Les recruteurs portent toujours une attention particulière aux défenseurs de 6'7 et plus. Morin a eu une production offensive limitée à Rimouski, mais il est plutôt mobile pour un joueur de son gabarit et sa première passe est généralement réussie. Il ne craint pas le jeu robuste, au contraire. Pas très créatif cependant et doit améliorer la qualité de ses pivots. Mais il a fortement impressionné au Championnat mondial des moins de 18 ans le printemps dernier. Son style s'apparente à celui de l'espoir du Canadien, Jarred Tinordi.

4 - Anthony Mantha

- Né le 16 septembre 1994, à Longueuil

- Ailier, 6'4, 190 lb

- 89 points, dont 50 buts, en 67 matchs à Val-d'Or (LHJMQ)

Bien qu'il soit l'un des trois joueurs à avoir marqué 50 buts ou plus dans les rangs juniors, Mantha ne fait pas l'unanimité auprès des recruteurs. On lui reproche son manque de détermination et d'ardeur au travail. Autre point en sa défaveur, son âge. Il était en effet à une journée près d'être admissible au repêchage de 2012, et certains observateurs se demandent si ses statistiques impressionnantes ne sont pas un peu faussées par cet état de choses. Voilà néanmoins un choix intrigant qui pourrait faire mal paraître plusieurs recruteurs...

5 - Frédérik Gauthier

- Né le 26 avril 1995, à Mascouche

- Centre, 6'5, 210 lb

- 60 points, dont 22 buts, en 62 matchs à Rimouski (LHJMQ)

Gauthier est un colosse destiné à devenir un centre défensif au sein d'un troisième trio. Un choix sûr qui devrait évoluer éventuellement dans la LNH, mais un potentiel offensif limité. Son jeu défensif est cependant largement supérieur à la moyenne et il en fait sa marque de commerce. On aimerait cependant qu'il affiche plus de hargne. Les recruteurs ont été déçus par sa production de seulement deux aides en six matchs éliminatoires.




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer