Chez le Canadien, le changement d'entraîneur n'a pas entraîné des résultats immédiats. Mais chez les Blues de St.Louis, le changement d'entraîneur a rapidement mené à des résultats. Et à des victoires aussi.

Publié le 10 janv. 2012
Richard Labbé LA PRESSE

Congédié le 6 novembre, l'entraîneur Davis Payne n'avait pu faire mieux qu'une fiche de 6-7 à la barre des Blues cette saison. C'est là que Ken Hitchcock, à 59 ans, est entré en scène.

Et les résultats n'ont pas tardé.

Hitchcock, qui a dirigé les Stars, les Flyers et les Blue Jackets auparavant, a une fiche de 18-5-5 depuis qu'il a pris les commandes du club de St.Louis. Les Blues, qui semblaient se diriger droit vers une autre saison décevante, se retrouvent maintenant au quatrième rang de l'Association de l'Ouest, et se présentent au Centre Bell ce soir sur une série de trois victoires.

«On sait ce qu'on a à faire avec lui, a expliqué ce matin l'attaquant David Perron, au terme d'un entraînement au Centre Bell. Depuis qu'il est avec nous, tout le monde pousse dans la même direction.»

Peut-on parler d'un «effet» Hitchcock? Après tout, cet homme a gagné une Coupe Stanley (à Dallas, en 1999) et a remporté plus de 500 matchs dans la Ligue nationale.

«On se donne complètement, même si je crois qu'on fournissait aussi un bel effort quand Davis Payne était là, d'expliquer l'attaquant Matt D'Agostini. Ce qui est arrivé avec Davis Payne, c'est peut-être un peu de malchance, parce qu'on perdait des matchs qu'on méritait de gagner. Nous sommes maintenant en pleine ascension sous Ken Hitchcock, mais on sait aussi qu'on ne doit pas connaître de relâchement. On joue bien ces temps-ci, mais la saison est loin d'être terminée.»

À leur dernier match, samedi soir contre l'Avalanche du Colorado, les Blues et le gardien Brian Elliott ont réussi un blanchissage. Malgré cela, ce ne sera pas Elliott devant le filet du club, ce soir au Centre Bell. Ce sera plutôt un certain Jaroslav Halak.

Elliot n'a aucun problème avec cette décision.

«Ce sera une soirée spéciale pour Jaroslav, et je suis content pour lui», a fait savoir Elliott.

Carey Price sera devant le filet du Canadien.