Le Torontois Daniel Nestor et le Bélarus Max Mirnyi ont gagné leur match de première ronde à Wimbledon, qui a été reporté par la pluie, disposant du Tchèque Leos Friedl et de l'Américain David Martin 6-4, 6-4.

LA PRESSE CANADIENNE

Le match a été écourté du format habituel au meilleur des cinq sets chez les hommes au meilleur de trois pour permettre aux organisateurs de récupérer les retards accumulés au programme à la suite du mauvais temps.

Rebecca Marino, de Vancouver, et sa partenaire turque Ipek Senoglu ont pour leur part subi la défaite à leur premier match, s'inclinant 6-3, 6-2 face à la Sud-Africaine Natalie Grandin et la Tchèque Vladmira Uhlirova.

Une confrontation entre les deux paires s'était terminée sur le même score en première ronde des Internationaux de France il y a un mois.

Nestor, âgé de 38 ans, a remporté le titre à Wimbledon en 2008 et 2009 en compagnie du Serbe Nenad Zimonjic.

Nestor et Mirnyi, qui ont fait équipe au début de la saison 2011, ont remporté les Internationaux de France au début du mois.

Ils ont eu besoin d'un seul bris dans chaque manche pour accéder au deuxième tour, où ils affronteront l'Autrichien Julien Knowle et le Sud-Africain Kevin Anderson.

«On ne peut rien prendre pour acquis, a dit Nestor. Nous avons disputé notre dernier match il y a presque deux semaines (ils ont perdu en demi-finale à Queen's, le 11 juin). C'était aussi un match plus court, il nous fallait donc être prêts dès le départ.

«Le premier set a été assez serré. Nous avons eu quelques occasions et nous n'en avons pas profitées. C'est toujours bon de franchir le premier match. Max a bien servi, il a réussi quelque 10 as.»