Les Canucks de Vancouver ont souvent vanté leur profondeur en défensive alors qu'ils ont affiché le meilleur dossier de la ligue en saison régulière et qu'ils ont atteint le troisième tour des présentes séries.

Publié le 21 mai 2011
Josh Dubow ASSOCIATED PRESS

Cette profondeur pourrait être sérieusement testée en finale de l'Ouest alors que le cas des défenseurs Christian Ehrhoff et Aaron Rome sont douteux en vue du match no 4, dimanche contre les Sharks de San Jose.

Les Canucks mènent la série 2-1, mais viennent de subir un revers de 4-3 lors du troisième match. Cette défaite pourrait s'avérer plus coûteuse si Ehrhoff et Rome se retrouvent à l'écart du jeu.

«Comme groupe, nous avons eu à composer avec beaucoup de blessures cette année, a dit l'entraîneur-chef Alain Vigneault. Nous nous en sommes très bien tirés. En ce moment, je suis convaincu que nous ferons la même chose. Une des choses que nous avons ajoutées à l'équipe, c'est de la profondeur en défensive. Nous avons beaucoup travaillé pour nous assurer que les joueurs qui ne sont pas dans la formation soient toujours prêts et qu'ils sachent qu'à un moment ou à un autre, nous pourrions avoir besoin d'eux. Peu importe à qui nous ferons appel (dimanche), je suis certain qu'ils vont bien faire.»

Ehrhoff et Rome ont tous les deux quitté le match de vendredi soir après avoir encaissé des coups de l'ailier de quatrième trio des Sharks Jamie McGinn. McGinn a reçu une pénalité majeure pour avoir donné de la bande et une inconduite de partie pour sa mise en échec en troisième période contre Rome, mais il n'a pas été sanctionné davantage par la ligue.

McGinn a dit qu'il était un joueur propre et que la mise en échec qui a laissé Rome ensanglanté après que sa tête eut frappé la baie vitrée était simplement un accident «bête.»

«Je n'essaie pas de blesser personne, mais je pense que ça aide beaucoup notre équipe. C'est ce que nous tentons de faire. Nous essayons de nous rendre à leur défensive pour fatiguer et user leurs joueurs.»

Les Canucks n'ont pas voulu dire s'ils pensaient que McGinn méritait une suspension alors qu'ils se concentrent plutôt à rebondir après une défaite. Ils concentrent aussi leurs efforts à préparer deux défenseurs si les réguliers ne sont pas en mesure de jouer. Ehrhoff et Rome ont tous les deux raté l'entraînement de samedi et Vigneault n'était pas très optimiste au sujet de leurs chances de jouer dimanche après-midi.

Les Canucks pourraient se tourner vers Keith Ballard et Andrew Alberts à la ligne bleue, deux vétérans qui ont été rayés de la formation lors de cette série. Les Canucks ont aussi fait venir de Vancouver le défenseur Chris Tanev samedi, au cas où.

«Nous avons tellement de profondeur à cette position, a admis le gardien Roberto Luongo. Les gars qui vont les remplacer ont joué sur une base régulière avec nous toute l'année. Ça ne nous inquiète pas. Nous savons qu'ils peuvent faire du bon boulot pour nous.»

Ballard a disputé sept matchs en séries, mais il n'a pas joué depuis le deuxième match contre les Predators de Nashville au deuxième tour. Alberts a pris part à trois matchs éliminatoires, son dernier étant le match no 3 face aux Predators.

Ehrhoff mène les défenseurs de Vancouver avec 11 points en séries, dont sept en avantage numérique. Les Canucks doivent déjà se passer de Mikael Samuelsson, qui joue habituellement à la pointe sur la première unité du jeu de puissance. Samuelsson a été opéré pour réparer un tendon des adducteurs et une hernie sportive.