Maxim Lapierre voulait une nouvelle entente à long terme avec le Canadien. Au final, il devra se contenter d'un nouveau contrat d'une seule saison.

Richard Labbé LA PRESSE

La Presse a appris que Lapierre et le Canadien sont sur le point de s'entendre sur un nouveau contrat d'un an. Selon ce qu'il a été permis d'apprendre, l'attaquant de 25 ans touchera un peu plus que le salaire minimum auquel il est admissible, soit 840 000 $.  La nouvelle devrait être confirmée par les deux parties cette semaine.

Les pourparlers ont pris plus de temps que prévu parce que Lapierre et la direction montréalaise ne pouvaient s'entendre sur la durée du nouveau contrat. Mais les deux parties ont fini par se rapprocher au cours des derniers jours. La question salariale n'aurait jamais été une source de problèmes, selon l'agent du joueur concerné.

«Maxim aurait voulu un contrat à long terme, a confirmé son agent Bob Perno, hier. Mais il comprend la situation. Il souhaite maintenant connaître une bonne saison pour pouvoir être en meilleure position à la table des négociations la saison prochaine. S'il joue bien, il pourra améliorer son sort après la prochaine saison, et il en est bien conscient.»

Dans sa position, Lapierre pouvait difficilement être exigeant lors de ses discussions avec le Canadien. Il a connu une saison 2009-2010 plutôt décevante, avec une récolte de seulement 14 points en 76 rencontres. Il a aussi ajouté quatre points en 19 matchs éliminatoires.

Le patineur montréalais avait de plus un statut de joueur autonome avec compensation, une étiquette qui a l'habitude d'effrayer les DG de la ligue, qui n'ont pas le réflexe de faire des offres à de tels joueurs.

Maxim Lapierre avait déjà laissé savoir qu'il ne voulait pas aller en arbitrage cet été.

«Il était un peu dans ce qu'on appelle la zone grise pour les joueurs de la LNH, a expliqué Bob Perno. Il n'avait presque pas de marge de manoeuvre. Des gars comme lui, des gars qui sont joueurs autonomes avec compensation, il n'y a pas de marché pour ça. Tout le monde le sait, ça ne bouge pas de ce côté. C'était assez simple : ou bien il allait en arbitrage, ou bien il acceptait l'offre de l'équipe. L'arbitrage n'aurait pas été une bonne avenue pour lui, alors il a choisi d'accepter un contrat de courte durée, en espérant pouvoir faire mieux la prochaine fois.»

Après avoir disputé sa meilleure saison chez les grands de la LNH en 2008-2009, avec une récolte de 15 buts, Lapierre n'a jamais pu se mettre en marche la saison dernière. La saison qui s'en vient sera déterminante pour lui, surtout qu'il pourrait devenir joueur autonome sans compensation dans deux saisons.

Arrivé avec le Canadien lors de la saison 2006-2007 - il avait pris part à un seul match lors du calendrier régulier de 2005-2006 - Lapierre en sera cette année à sa cinquième saison avec le club au maillot bleu, blanc et rouge. En 255 rencontres dans la LNH, il a récolté 35 buts et 37 passes, pour un total de 72 points.