Jason Spezza quittera-t-il Ottawa? Les Bruins de Boston parviendront-ils à s'entendre avec les Oilers d'Edmonton pour le premier choix au total et ainsi repêcher Taylor Hall? Le gardien Tim Thomas trouvera-t-il preneur? Les Blackhawks de Chicago continueront-ils leur liquidation? Le défenseur Tomas Kaberle sera-t-il échangé?

Mathias Brunet LA PRESSE

Depuis de nombreuses années, le repêchage des joueurs amateurs de la LNH donne lieu à des transactions spectaculaires. Encore plus depuis l'instauration du plafond salarial. Il s'agit d'une période idéale pour larguer des salaires en prévision du marché des joueurs autonomes, amasser des choix en retour de joueurs dont les services ne sont plus requis, ou encore accueillir un gros joueur en retour de choix pour viser le coup de circuit la saison suivante.

L'été dernier, le repêchage à Montréal avait été le théâtre d'un échange de taille: Chris Pronger était passé aux Flyers de Philadelphie en retour de deux choix de première ronde, du jeune défenseur Lucas Sbisa et de l'attaquant Joffrey Lupul.

En 2000, sans doute victime d'une crampe au cerveau, le DG des Islanders de New York, Mike Milbury, avait échangé Roberto Luongo et Olli Jokinen aux Panthers de la Floride en retour de Mark Parrish et d'Oleg Kvasha, avant de repêcher Rick DiPietro au premier rang pour remplacer Roberto Luongo. DiPietro avait été préféré à Dany Heatley et Marian Gaborik!

L'année suivante, ce même Milbury avait échangé le deuxième choix au total (Jason Spezza) et Zdeno Chara pour accueillir Alexei Yashin.

Neuf ans plus tard, Spezza sera-t-il échangé de nouveau le jour du repêchage? Le DG des Sénateurs d'Ottawa a récemment déclaré que son joueur de centre ne s'opposerait pas à un échange. Certaines rumeurs l'envoient à Columbus en retour de Derick Brassard et du quatrième choix au total mais le directeur général Scott Howson a affirmé la semaine dernière qu'il voulait conserver ce choix. S'agit-il plutôt d'un voeu de la part des médias d'Ottawa?

Larguer des salaires

À Chicago, le lendemain de veille est déjà commencé. Il faut larguer des salaires de manière à se conformer au plafond salarial l'an prochain. Le colosse Dustin Byfuglien, l'un des héros de la conquête de la Coupe Stanley, a été échangé aux Thrashers d'Atlanta en compagnie de Brent Sopel et de Ben Eager en retour de choix de première et deuxième rondes et de l'espoir Jeremy Morin. Aux dernières nouvelles, Kris Versteeg et Andrew Ladd seraient disponibles, mais pas Patrick Sharp. Brian Campbell pourrait-il trouver preneur malgré son salaire imposant? Certainement pas Cristobal Huet.

Beaucoup de rumeurs en provenance de Boston. Le DG Peter Chiarelli, qui ne retiendra pas les services de Steve Bégin, dit vouloir améliorer sa défensive avec le départ de Denis Wideman, l'un des appâts dans l'échange qui a permis d'acquérir Nathan Horton. Le gardien Tim Thomas est sur le marché. Le centre Marc Savard l'est-il aussi? Si les Bruins repêchent le jeune centre Tyler Seguin au deuxième rang, il y aura congestion à cette position.

À Toronto, le directeur général Brian Burke trouve toujours le moyen de faire parler de son équipe. Il dit avoir reçu quatre offres intéressantes pour son défenseur offensif Tomas Kaberle. Le quotidien Toronto Star affirme que Washington, St. Louis, Anaheim, Vancouver, Boston et Tampa Bay pourraient s'intéresser à Kaberle.

Tallon en veut encore

Le nouveau patron des Panthers de la Floride, Dale Tallon, qui a obtenu un choix de première ronde des Bruins contre Nathan Horton, a mentionné ces derniers jours que son magasinage n'était pas terminé. Il veut d'autres choix pour lancer efficacement la reconstruction du club. Il détient déjà cinq choix parmi les 50 premiers pour ce repêchage qu'on dit riche en espoirs de qualité.

Et il y a tous ces clubs à la recherche d'un gardien: Philadelphie, San Jose, Tampa Bay. Attendront-ils l'ouverture du marché des joueurs autonomes ou se tourneront-ils vers un jeune gardien comme Corey Scheider à Vancouver, Josh Harding au Minnesota ou Michal Neuvirth à Washington? Ou encore le vétéran Tim Thomas malgré son âge et son salaire imposant?

Beaucoup de questions auxquelles nous aurons les réponses aujourd'hui et demain.