Source ID:; App Source:

Une route parsemée d'embûches pour le CH

La route a été hostile au cours des... (Photo: AP)

Agrandir

La route a été hostile au cours des derniers mois pour le CH comme le confirment les trois petites victoires (3-10-0-1) en 14 rencontres disputées à l'étranger depuis la pause du match des Étoiles.

Photo: AP

François Gagnon
La Presse

S'il est vrai que le Canadien joue mieux depuis quelques matchs, il devra s'assurer de traîner dans ses valises les améliorations apportées au cours du long séjour de neuf matchs disputés au Centre Bell lors des 10 dernières rencontres.

Car la route lui a été hostile au cours des derniers mois comme le confirment les trois petites victoires (3-10-0-1) en 14 rencontres disputées à l'étranger depuis la pause du match des Étoiles.

Et comme si cette fiche n'était pas déjà assez lourde à porter, le Canadien avait encaissé des revers à Atlanta et au New Jersey avant de rentrer à Montréal pour la pause annuelle.

«Il est clair que nous devrons apprendre à gagner des matchs à l'étranger si nous voulons avancer le moindrement en séries éliminatoires», a d'ailleurs reconnu Mathieu Schneider.

Mais le vétéran défenseur est confiant de voir l'équipe rebondir.

«On vient de disputer nos six meilleures périodes depuis un bon bout de temps. La période d'adaptation qui a suivi le changement d'entraîneur est, selon moi, complétée, et je sens que nous formons à nouveau une équipe. Nous sommes tous réunis dans une même cause et ça améliorera nos chances d'obtenir des résultats.»

Ces chances semblent meilleures lorsqu'on jette un regard sur les deux prochains adversaires: les Islanders, que le Canadien affrontera à Long Island ce soir, et les Maple Leafs de Toronto, auxquels il rendra visite samedi.

«Nous savons que ces équipes sont derrière nous au classement, mais nous savons aussi qu'elles nous ont battus lors des deux derniers matchs. En plus, les Islanders ont vaincu les Red Wings de Detroit, 2-0 (vendredi dernier). Dans ces circonstances, nos joueurs n'ont pas le droit de penser que le match de demain sera facile», a tranché le DG et entraîneur Bob Gainey.

«Je connais bien cette équipe et même si elle est 15e au classement, elle a prouvé au cours des dernières semaines qu'elle ne lâche pas, a analysé Chris Higgins. On a eu les Islanders dans le visage lors du dernier match et on doit encore s'attendre à une performance du genre demain.»

 




la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer