Source ID:; App Source:

Bégin : «Le coach nous avait pourtant averti...»

C'est un film qu'on avait déjà vu. Le Canadien qui s'affaisse après avoir joué... (Photo: André Pichette, La Presse)

Agrandir

Photo: André Pichette, La Presse

C'est un film qu'on avait déjà vu. Le Canadien qui s'affaisse après avoir joué un match inspiré, qui se contente d'un jeu approximatif face à une formation moins talentueuse mais plus affamée.

«C'est une question d'ordre mental, croit Guy Carbonneau. Le Lightning venait de perdre neuf matchs d'affilée; on savait qu'ils allaient travailler.  

«Or, on n'a pas répondu. On a attendu qu'il reste dix minutes au match pour se mettre en marche parce qu'on sentait l'urgence de la situation.»  

C'est vraiment un mauvais pli que le Tricolore a développé, celui de manquer cruellement d'inspiration face à un adversaire plus faible.  

«C'est quelque chose qu'il faudra ajuster, reconnaît Steve Bégin. Je ne sais pas si c'est parce qu'on pense que ce sera facile, mais ce n'est jamais le cas.»  

Il n'y avait pas grand monde dans le vestiaire pour expliquer ce phénomène d'inconstance.  

Il y avait les rares qui s'étaient fait remarquer (pour les bonnes raisons) durant le match.  

«On n'a pas fourni l'effort nécessaire durant trois périodes, a résumé Bégin. Le coach nous avait pourtant averti qu'il ne fallait pas laisser l'adversaire patiner, surtout avec Vincent  Lecavalier et Martin St-Louis de l'autre côté.  

«Or, ce sont eux qui ont marqué...»  

 

Une absence qui s'est fait sentir  

 

«Tu ne peux pas espérer récolter deux points en jouant de la sorte», a mentionné Matt D'Agostini, qui aurait pu inscrire un record d'équipe pour une recrue s'il avait marqué un cinquième but en cinq matchs.  

L'attaquant de 22 ans avait déjà égalé une marque partagée par Phil Roberto, Kjell Dahlin, Brian Savage, Marcel Hossa et Chris Higgins.  

Même s'il a disputé un match honnête, D'Agostini a néanmoins ressenti l'absence de Saku Koivu lorsque ce dernier a quitté le match à la suite d'une blessure à la jambe droite.  

«Le fait qu'il ne soit pas là a forcé l'entraîneur à faire une rotation des joueurs de centre. Ça a défait les trios et j'ai senti que nos joueurs de centre étaient fatigués à mesure que le match avançait.»  

 

Pas la faute à Jaro  

 

Jaroslav Halak, lui, n'a pas bénéficié de l'appui offensif des siens. Mais ça ne l'a pas empêché de prendre une partie du blâme pour la défaite.  

«Sur le premier but du Lightning, j'aurais dû effectuer l'arrêt», a reconnu le jeune Slovaque à propos de ce tir de Martin St-Louis qui l'a battu dans la lucarne à gauche.  

«J'aurais voulu offrir le même genre de performance que mardi soir contre les Flames de Calgary, mais ça n'a pas été le cas. Mais ce soir, le Lightning a marqué trois buts sur seulement 22 lancers. Ça vous dit un peu comment je me sentais...»  

Cela dit, Carbo n'a pas trop voulu jeter la pierre à son jeune gardien.  

«Je suis certain qu'il n'a pas aimé sa performance, a d'abord reconnu. Sur les trois buts, ce sont des arrêts qu'il aurait peut-être pu faire.  

«Mais ce n'est pas à cause de Jaro. Nos gardiens ont été bons jusqu'ici cette saison. Oui, il y a des matchs où ils peuvent être meilleurs. Mais ce soir, je n'ai pas aimé notre façon d'amorcer le match et notre façon de nous comporter durant toute la rencontre.»  




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Lapierre:«Il faut travailler»

    Hockey

    Lapierre:«Il faut travailler»

    Le meilleur trio du Canadien, hier soir, a certes été celui de Maxim Lapierre, Tom Kostopoulos et Steve Bégin. Malgré leurs six lancers au but et... »

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer