• Accueil > 
  • Sports > 
  • Hockey 
  • > Complexe d'entraînement: c'était devenu incontournable 
Source ID:; App Source:

Complexe d'entraînement: c'était devenu incontournable

Mike Komisarek a fait du tapis roulant avant... (Photo: Rémi Lemée, La Presse)

Agrandir

Mike Komisarek a fait du tapis roulant avant le premier entraînement du Canadien à son nouveau centre d'entraînement.

Photo: Rémi Lemée, La Presse

Les joueurs ont peut-être senti lundi que l'organisation les dorlotait. Mais aux yeux de la direction, un nouveau centre d'entraînement était devenu impératif pour le Canadien.

«On a constaté au fil des ans que le Centre Bell était de moins en moins disponible en dehors des jours de match», a expliqué Julien Brisebois, le bras droit de Bob Gainey qui a mené le projet de À à Z avec les constructeurs.

«Lorsqu'on devait aller à Verdun ou ailleurs, les joueurs devaient mettre leur uniforme avant de sauter dans l'autobus, ce qui pouvait devenir inconfortable.

«Et surtout, il ne leur était pas possible de faire des heures supplémentaires. Ici, il n'y a plus d'excuse. Les joueurs ont toutes les ressources dont ils ont besoin pour bien faire.»

Le Tricolore entend faire du Centre sportif Bell son nouveau quartier général. En effet, les principaux bureaux des opérations hockey seront transférés à Brossard. «On veut rester le plus près possible de nos joueurs», a précisé Julien Brisebois.

De plus, l'équipe pourra désormais utiliser le Complexe sportif comme argument de vente auprès des joueurs autonomes. «On envoie le message que le Canadien prend tous les moyens pour gagner et qu'il ne lésine pas sur les détails, explique Brisebois.

«On le faisait déjà par le choix de nos hôtels, notre avion nolisé et les soins qu'on offre aux joueurs. Mais cela vient s'ajouter à l'offre.

«D'autre part, si un athlète doit s'entraîner, aussi bien lui donner l'environnement le plus agréable où il aura tout à sa disposition.»

L'emplacement du complexe est également stratégique. La majorité des joueurs du Tricolore habitent le Vieux-Montréal, le centre-ville ou l'Île-des-Soeurs. Mais il semble que six joueurs ont élu domicile sur la Rive-Sud depuis que le projet de nouveau centre d'entraînement a été lancé.

«Le complexe est suffisamment proche pour qu'on puisse transférer facilement de l'équipement depuis le Centre Bell, observe Julien Brisebois.

«Mais les joueurs vont quand même rester près de l'amphithéâtre. C'était important pour nous de ne pas trop s'éloigner des attraits du centre-ville, qui font partie de Montréal et de ce qu'est le Canadien.» 




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600166:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Sports

Tous les plus populaires de la section Sports
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer