Les représentants de la Ligue de hockey junior majeur du Québec font belle figure au camp de sélection d'Équipe Canada junior. Quatre joueurs n'ont pas affronté la formation de l'Université de l'Alberta, mercredi, ce qui confirme en pratique leur présence aux prochains Championnats du monde juniors. On parle ici de Jonathan Huberdeau, Charles Hudon, Philip Danault et Xavier Ouellet.

Marc Antoine Godin LA PRESSE

Pour leur part, Nathan MacKinnon et Jonathan Drouin ont amélioré leurs chances dans la défaite de 4-1 des juniors aux mains de la meilleure formation universitaire au pays.

Seule ombre au tableau pour les représentants de la LHJMQ: Francis Beauvillier, de l'Océanic de Rimouski, a fait partie des cinq premiers joueurs retranchés. Ce n'est guère une surprise.

Pour peu que son entorse à la cheville lui permette de jouer, le défenseur Xavier Ouellet aura sa place au sein d'ÉCJ, à l'instar de Huberdeau, qui est perçu comme un élément-clé de l'attaque canadienne.

C'est moins acquis dans le cas de MacKinnon et Drouin, deux joueurs de 17 ans qui doivent déclasser quelques-uns de leurs aînés.

«MacKinnon et Drouin ont créé des chances de marquer, et ce sont des choses auxquelles on s'attend d'eux, a observé l'entraîneur-chef Steve Spott au terme du match de mercredi.

«En revanche, nous avions plusieurs gars en uniforme qui avaient des opportunités de générer des choses et qui devront se regarder dans le miroir.»

Compagnons inséparables chez les Mooseheads de Halifax, les deux jeunes prodiges se sont montrés plus efficaces lorsqu'ils jouaient ensemble que lorsqu'ils étaient séparés.

Si MacKinnon trace un bilan somme toute positif de son début de camp, Drouin, lui, admet ressentir de la nervosité.

«Il y a beaucoup de pression sur les joueurs de 17 ans comme Nathan et moi, convient Drouin. On a de bonnes chances de se tailler une place dans l'équipe, mais il faut livrer la marchandise à chaque présence. Chaque revirement peut te rester dans la tête, mais il faut essayer de ne pas se laisser affecter.»

Hudon ne tient rien pour acquis

De leur côté, Charles Hudon et Philip Danault partaient avec une longueur d'avance au camp de sélection en raison de ce qu'ils ont accompli lors de compétitions internationales précédentes. Leur énergie et leurs qualités défensives les distinguent de plusieurs autres attaquants présents à Calgary.

«Hudon a fait du travail solide au mois d'août lors du Défi Canada-Russie, il l'a fait encore durant la Super Série Subway, et ça continue cette semaine à ce camp, a constaté l'entraîneur-adjoint André Tourigny. Il apporte beaucoup de vitesse et d'énergie.»

Steve Spott a identifié Hudon comme un vol commis par le Canadien lors du plus récent repêchage. Manifestement, Équipe Canada Junior aime ce qu'elle voit de l'ailier choisi en cinquième ronde par le Tricolore.

«Ma place n'est pas encore faite, insiste toutefois Hudon. Je n'étais pas très content de mon match de la veille et d'une certaine façon, j'étais un peu déçu de ne pas jouer aujourd'hui parce que je veux prouver que je peux être meilleur que ce que j'ai montré mardi.»

Quant à Danault, un premier choix des Blackhawks de Chicago en 2011, il se dit beaucoup plus détendu que lors de son essai précédent avec ÉCJ.

«Je sens que je suis né pour jouer pour Équipe Canada Junior», a-t-il lancé.

Voilà qui est de circonstance, car mercredi matin, l'Ordre du hockey au Canada était remis à l'entraîneur Dave King et aux anciennes gloires Mark Messier et Paul Henderson. Ce dernier, auteur d'un but historique durant la Série du Siècle, a confié que rien ne pouvait surpasser le fait de porter la feuille d'érable.

C'est précisément ce à quoi carburent les juniors présents cette semaine à Calgary.

Cinq joueurs retranchés

Outre Francis Beauvillier, l'attaquant de 17 ans Sean Monahan, que plusieurs considèrent comme l'un des cinq premiers choix potentiels au prochain repêchage, a lui aussi été retranché. Le fait que Monahan soit suspendu depuis trois semaines pour un coup à la tête a nui à son synchronisme.

Les autres joueurs écartés sont les défenseurs Derrick Pouliot et Adam Pelech ainsi que l'ailier Tyler Graovac.