(Montréal) C’est en quelque sorte une nouvelle ère qui s’amorce chez les Alouettes de Montréal à compter de jeudi, quand ils rendront visite aux Argonauts de Toronto. Ils devront apprendre à vivre sans William Stanback.

Publié le 15 juin
Frédéric Daigle La Presse Canadienne

Le demi à l’attaque a subi une grave blessure à la cheville gauche dans le match inaugural des Alouettes (0-1), jeudi dernier. Ils ont alors encaissé un revers de 30-27 contre les Stampeders de Calgary.

Opéré lundi, le finaliste au titre de joueur par excellence dans la LCF en 2021 et meilleur porteur de ballon du circuit Ambrosie dans les dernières saisons a vu son nom inscrit sur la liste des blessés pour six matchs, mais son absence sera plus longue que cela.

L’entraîneur des demis, André Bolduc, a déclaré plus tôt cette semaine qu’il se préparait à jouer la saison sans lui. Le directeur général Danny Maciocia, peut-être plus optimiste, espère quant à lui retrouver Stanback pour les derniers matchs du calendrier.

L’attaque au sol reposera donc majoritairement sur les épaules de Jeshrun Antwi. Le Canadien a bien fait quand il a été utilisé la saison dernière et en remplacement de William la semaine passée, mais il devra maintenant le faire sur une base régulière, ce qui n’inquiète guère Bolduc.

« C’est un gros morceau à remplacer, mais le système fonctionne. Peu importe qui est le porteur de ballon, le plan reste le même », a noté celui qui est également adjoint à l’entraîneur-chef Khari Jones.

« (Les succès de notre jeu au sol) reposent sur plusieurs éléments mis ensemble : notre excellente ligne à l’attaque, mais aussi les entraîneurs, comme Luc (Brodeur-Jourdain, à la tête de la ligne offensive) et moi qui travaillons de concert à l’année. J’apporte les concepts, les idées, les structures et Luc me dit ce qui a du sens ou non. Notre ligne, ce sont des vétérans, c’est le fun de travailler avec ces gars-là. »

Bolduc a déjà d’ailleurs adapté son catalogue de jeux afin que le talent d’Antwi soit davantage mis à contribution.

« J’ai ajouté des jeux dont je sais que Jeshrun fait depuis deux ou trois ans et qu’il avait l’habitude de faire à (l’Université de) Calgary. Il en a fait à l’entraînement cette semaine et je lui ai permis de les faire à Toronto. C’est excitant pour tout le monde de voir que ce kid aura du succès. »

Défensivement, les Argonauts comptent sur un nouveau coordonnateur en Corey Mace, qui arrive des Stampeders.

« En ce moment, il a fait les mêmes trucs qu’à Calgary en matchs préparatoires, a noté Bolduc. Il va apporter sa touche, mais on la connaît : c’est ce qu’il faisait à Calgary. Alors on a travaillé deux fronts cette semaine, celui de Calgary et celui de Toronto. Ils n’ont presque rien fait en matchs préparatoires, alors on s’attend à plus que ça. »

Du côté des Argos, ils disputeront leur premier match de 2022, eux qui bénéficiaient d’une semaine de congé pour lancer leur saison, ce qui n’est pas nécessairement un avantage, estime Bolduc.

« La difficulté est pour eux. L’an dernier, c’était notre cas et ça a été difficile. Tu termines le camp et tu as une autre semaine à attendre, c’est dur. “Manger” le premier coup, c’est important, ça aide à te sentir bien. Je pense que de leur côté, ça va prendre une séquence de chaque côté du ballon avant qu’ils ne se sentent bien. Retrouver de la cohésion au sein des unités spéciales, c’est aussi quelque chose qui n’est pas facile. Je pense donc que nous avons l’avantage. »

Les Argonauts comptent toujours sur McLeod Bethel-Thompson au poste de quart et sur l’excellent Henoc Muamba comme secondeur. Leurs principales acquisitions sur le marché des joueurs autonomes cet hiver ont été le receveur Brandon Banks et le porteur de ballon Andrew Harris, qui venait de connaître trois saisons de plus de 1000 verges au sol (dont deux de plus de 1300) avant d’être limité à sept rencontres la saison dernière.

En plus de Stanback, les Alouettes seront privées du demi défensif Greg Reid et du spécialiste des retours de bottés Mario Alford. Les deux hommes, qui se sont aussi blessés pendant la rencontre à Calgary, ne se sont pas entraînés de la semaine.

Le coup d’envoi au BMO Field est prévu pour 19 h 30.