(Englewood) Les Broncos de Denver ont nommé comme entraîneur-chef Nathaniel Hackett, qui coordonnait l’attaque des Packers de Green Bay.

Publié le 27 janvier
Arnie Stapleton Associated Press

Cela relance les rumeurs selon lesquelles les Broncos tenteraient d’attirer le quart vedette Aaron Rodgers et peut-être, aussi, le receveur étoile Davante Adams, un coéquipier de Rodgers avec les Packers.

Rodgers a déclaré qu’il réfléchissait à son avenir, incluant la possibilité de prendre sa retraite, après l’élimination prématurée des Packers samedi. Classés numéro un dans l’Association nationale, les Packers ont subi un revers de 13-10, à domicile, aux mains des 49ers de San Francisco en deuxième ronde des éliminatoires.

Le directeur général des Broncos, George Paton, a interviewé 10 candidats pour remplacer Vic Fangio, congédié à la suite d’une décevante campagne de sept gains en 17 matchs. Du coup, les Broncos ont raté les éliminatoires pour une sixième année consécutive.

Paton a éventuellement réduit sa liste à trois candidats : Hackett, Dan Quinn, un ancien entraîneur-chef des Falcons d’Atlanta et actuel coordonnateur à la défensive chez les Cowboys de Dallas, et Kevin O’Connell, coordonnateur à l’attaque avec les Rams de Los Angeles.

Quinn a suscité le plus d’intérêt parmi les équipes à la recherche d’un nouvel entraîneur-chef, après qu’il eut contribué à relancer l’unité défensive des Cowboys en 2021. Il était également perçu comme l’un des favoris pour le poste à Denver à cause de ses liens passés avec Paton.

En choisissant Hackett, les Broncos s’éloigneront de leur tendance à opter pour des entraîneurs-chefs davantage spécialisés en défensive. Fangio avait remplacé Vance Joseph, un ancien instructeur de lignes tertiaires, en 2019.

En trois saisons avec Fangio au poste, les Broncos ont affiché un dossier global de 19-30. Son règne a été marqué par de médiocres performances des quarts de l’équipe, le manque de créativité de l’attaque avec Pat Shurmur dans le rôle de coordonnateur et des prestations irrégulières de la part des unités spéciales, dirigées par l’instructeur Tom McMahon.

Depuis que Peyton Manning a pris sa retraite il y a six ans, les Broncos ont utilisé 10 quarts partants différents et n’ont jamais participé aux éliminatoires.

Ils seront probablement à la recherche d’un nouveau meneur de jeu pour assumer la relève de Teddy Bridgewater (7-7), souvent blessé et destiné à tester le marché des joueurs autonomes en mars, et de Drew Lock (0-3).