Depuis que Tom Brady s’est joint aux Buccaneers de Tampa Bay, leur fiche est de 0-4 contre les Saints de La Nouvelle-Orléans en saison. Leur très étonnante défaite de 9-0 subie aux mains des Saints, dimanche soir à Tampa Bay, a été doublement coûteuse pour les Bucs, qui ont perdu les services de leurs deux receveurs étoiles, Mike Evans et Chris Godwin, ainsi que de leur porteur de ballon Leonard Fournette.

Publié le 20 déc. 2021
Miguel Bujold
Miguel Bujold La Presse

Godwin ratera le reste de la saison en raison d’une déchirure d’un ligament croisé antérieur, ce qui est une très mauvaise nouvelle pour Brady et les Bucs. Les absences d’Evans et de Fournette ne devraient pas être de longue durée, eux qui sont tous deux blessés à un ischio-jambier.

Mais même avant les blessures de ces trois joueurs, Brady et les Bucs connaissaient une soirée difficile. Brady a réussi 26 de ses 48 passes pour 214 verges, aucun touché et une interception et a été victime de quatre sacs. Ce n’était que la troisième fois de sa carrière qu’il était blanchi.

L’entraîneur-chef des Buccaneers, Bruce Arians, a par ailleurs annoncé lundi que l’ailier espacé Antonio Brown et le demi de sûreté Mike Edwards rejoindraient leurs coéquipiers, une décision qui est « dans l’intérêt supérieur de l’équipe », a-t-il dit. Les deux joueurs avaient été suspendus pour trois matchs après avoir fourni des preuves de vaccination falsifiées.

Les Saints ont surpris leurs rivaux de division sans leur entraîneur-chef, Sean Payton, qui avait contracté la COVID-19 quelques jours plus tôt. C’est le coordonnateur défensif Dennis Allen qui le remplaçait. Allen fait de l’excellent travail avec la défense des Saints et pourrait éventuellement obtenir une deuxième chance de se faire valoir comme entraîneur-chef, lui qui a dirigé les Raiders d’Oakland de 2012 à 2014.

Les Saints sont au plus fort de la course pour une place de meilleurs deuxièmes dans la Nationale avec une fiche de 7-7. Ils accueilleront les Dolphins de Miami, lundi prochain. Les Bucs seront en Caroline pour y affronter les Panthers, dimanche.

Un joueur par excellence qui n’est pas un quart ?

Au total, 13 des 14 derniers gagnants du titre du joueur par excellence de la NFL ont été des quarts-arrières, mais les probabilités sont de plus en plus grandes que ce soit différent cette année. Jonathan Taylor a poursuivi sa saison de rêve en gagnant 170 verges au sol, samedi soir, contre les Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

PHOTO AARON DOSTER, ASSOCIATED PRESS

Le demi offensif des Colts d’Indianapolis Jonathan Taylor a gagné 170 verges au sol, samedi soir face aux Patriots.

Le demi offensif des Colts d’Indianapolis totalise 1518 verges en 270 courses (moyenne de 5,6) et a marqué 17 touchés au sol. Par la passe, Taylor a 36 attrapés pour 336 verges et 2 touchés. Les Colts (8-6) s’améliorent constamment et devraient parvenir à se classer pour les éliminatoires. Quant aux Patriots (9-5), leur prochain match, dimanche à Foxborough, sera essentiellement pour le titre de leur division. S’ils battent les Bills de Buffalo (8-6), ils s’assureront de terminer premiers. Mais si les Bills gagnent ce match et leurs deux suivants, à domicile face aux Falcons d’Atlanta et aux Jets de New York, ce sont plutôt eux qui remporteront le titre de l’Est de l’AFC.

Mauvais pari de Harbaugh

Pour la deuxième fois en trois semaines, John Harbaugh a joué le tout pour le tout en fin de match, et pour la deuxième fois, la stratégie a échoué. Les Ravens de Baltimore ont tenté une transformation double après avoir inscrit un touché dans la dernière minute de leur défaite de 31-30 face aux Packers de Green Bay.

PHOTO MITCH STRINGER, USA TODAY SPORTS

Patrick Queen (6) et Aaron Rodgers (12)

Vaincus trois fois de suite, les Ravens seront à Cincinnati dimanche prochain, un affrontement contre les Bengals d’une énorme importance dans la course pour le championnat de division du Nord de l’Américaine. Les deux équipes ont actuellement des fiches de 8-6.

À son premier départ en carrière, Tyler Huntley a été très bon en remplacement de Lamar Jackson. Il a réussi 28 de ses 40 passes pour 215 verges, 2 touchés et aucune interception, et a ajouté 73 verges et 2 autres touchés au sol. Il semble assez clair que Huntley possède les outils nécessaires pour être un quart partant dans la NFL, mais ce ne sera probablement pas à Baltimore.

Grâce à leur fiche de 11-3, la meilleure du circuit, les Packers occupent le premier rang de la Nationale et le conserveront s’ils gagnent leurs trois derniers matchs. Ils recevront la visite des Browns de Cleveland (samedi) et des Vikings du Minnesota (2 janvier) avant de conclure leur calendrier à Detroit face aux Lions (9 janvier).

Les Steelers résistent

Ça n’a pas été facile, mais les Steelers ont conservé leurs espoirs d’accéder aux éliminatoires en vertu de leur victoire de 19-13 contre les Titans du Tennessee, dimanche à Pittsburgh. La défense des Steelers a réussi quatre revirements qui ont mené à des placements de Chris Boswell, l’un des botteurs les plus fiables de la ligue et peut-être le meilleur à l’exception de Justin Tucker, des Ravens.

PHOTO PHILIP G. PAVELY, USA TODAY SPORTS

Ça n’a pas été facile, mais les Steelers ont conservé leurs espoirs d’accéder aux éliminatoires en vertu de leur victoire de 19-13 contre les Titans du Tennessee, dimanche.

Pour le deuxième match de suite, les Steelers ont toutefois accordé plus de 200 verges au sol et leur attaque a connu beaucoup de difficulté contre la défense des Titans. Menée par Jeffery Simmons et Kevin Byard, l’unité défensive du Tennessee est très robuste et combative. Le match de jeudi à Nashville entre les Titans et les 49ers de San Francisco, qui ont gagné six de leurs huit derniers matchs, promet énormément.

Football du mardi soir

Avec la vague Omicron qui sévit, la NFL a été contrainte d’apporter des changements à son calendrier en cette 15semaine d’activités. Le match entre les Raiders de Las Vegas et les Browns à Cleveland a été déplacé du samedi au lundi, et deux rencontres prévues dimanche seront finalement disputées mardi soir à 19 h. Les deux parties mettront aux prises des équipes qui luttent pour l’obtention d’une place dans le tournoi dans la Nationale, alors que les Seahawks de Seattle seront à Los Angeles pour y affronter les Rams et que l’équipe de Washington jouera à Philadelphie contre les Eagles. Il y a eu 160 cas positifs de COVID-19 dans la NFL la semaine dernière.