(Québec) Les Mustangs de l’Université Western ont vaincu les Huskies de l’Université de la Saskatchewan 27-21, samedi, pour remporter la 56e finale de la Coupe Vanier.

Mis à jour le 4 déc. 2021
Luc Lang La Presse Canadienne

Griffin Campbell a capté deux passes de touché pour les Mustangs, qui ont soulevé la coupe Vanier pour la huitième fois de leur histoire.

« D’avoir pu jouer la saison, d’avoir participé à la finale de la Coupe Vanier et d’être couronnés champions après tout ce que nous avons vécu pendant la pandémie, ça montre la résilience de notre équipe », a affirmé l’entraîneur-chef de l’Université Western, Greg Marshall.

Les Huskies menaient 12-10 à la demie, mais les Mustangs ont par la suite haussé leur niveau de jeu lors d’un après-midi frisquet au stade Telus de l’Université Laval, à Québec.

Campbell a capté une passe de touché de 50 verges d’Evan Hillock, tôt en deuxième demie, pour donner une avance que les Mustangs n’ont jamais perdue.

PHOTO ERICK LABBÉ, LE SOLEIL

Hillock, qui a été nommé le joueur le plus utile du match après avoir complété 18 de ses 29 passes pour des gains de 274 verges, a aussi rejoint Campbell pour un majeur de 17 verges lors du dernier jeu du troisième quart.

« Je ne crois pas avoir été victime d’un sac du quart cette saison et ma ligne offensive a continué son excellent travail aujourd’hui », a souligné Hillock.

L’entraîneur-chef des Huskies, Scott Flory, a dit que son équipe avait raté quelques occasions.

« Nous n’avons pas été en mesure de trouver notre traction à la fin du troisième quart et ç’a mené à de gros jeux de leur côté », a observé Flory.

Brian Garrity a réussi un placement de 37 verges au quatrième quart pour donner les devants 27-14 à l’Université Western.

Josh Ewanchyna a franchi la seule verge le séparant de la zone des buts pour un touché avec 32 secondes à faire au match, mais les Huskies n’ont pas été en mesure de récupérer le botté court. Les Mustangs ont pu écouler les dernières secondes.

Le porteur de ballon des Huskies Adam Machart, qui fait partie de la première équipe d’étoiles au Canada, a été limité à 78 verges en 16 courses. Le quart Mason Nyhus a réussi 28 de ses 40 passes pour des gains de 303 verges avec une passe de touché.

« Notre ligne défensive a fait tout un travail contre une très bonne ligne offensive », a insisté Marshall.

Alors que le terrain était glacé et dur, Trey Humes a retourné le premier botté d’envoi du match sur une distance de 33 verges pour donner aux Mustangs un bon positionnement sur le terrain.

Moins de trois minutes plus tard, Humes a réalisé une course de 25 verges pour inscrire le premier majeur de l’affrontement.

Les Huskies ont dû attendre leur troisième possession pour marquer des points. David Solie a réussi un botté de précision de 26 verges pour réduire l’écart à 7-3.

La troupe de la Saskatchewan s’est propulsée en avance de 9-7 alors qu’il restait 9 : 57 à jouer en première demie. Daniel Perry a saisi une passe de touché de 22 verges dans la zone des buts, mais le converti d’un point a été raté.

Garrity a réussi un placement de 23 verges tard au deuxième quart pour donner les devants 10-9 aux Mustangs, mais Solie a répliqué pour les Huskies en envoyant le ballon entre les poteaux sur une distance de 24 verges.

Daniel Valente fils, de l’Université Western, a été nommé le joueur défensif du match.

Il s’agissait de la première conquête de la coupe Vanier des Mustangs depuis leur victoire contre le Rouge et Or de l’Université Laval, à Hamilton en 2017.