(Orchard Park) Laurent Duvernay-Tardif a obtenu un premier départ dans la NFL en plus de 21 mois, dans une défaite des Jets de New York 24-17 face aux Dolphins de Miami.

La Presse Canadienne

Le diplômé en médecine de l’Université McGill n’avait pas été partant depuis le 2 février 2020, quand les Chiefs de Kansas City avaient remporté le Super Bowl LIV. Il avait fait l’impasse sur la saison suivante pour éviter d’être un vecteur de transmission de la COVID, en profitant pour prêter main-forte dans un CHSLD, puis avait perdu cette saison son poste de partant chez les Chiefs.

« Physiquement, je me sentais bien, a dit LDT après le match. Nous communiquions bien sur la ligne de mêlée. Pour ce qui est du match, j’ai fait quelques erreurs, mais j’étais heureux d’être de retour. Ça fait mal, nous voulions gagner, mais nous allons travailler fort pour bâtir quelque chose.

« Au final, nous devons marquer des points. »

Le garde prenait la place de Greg Van Roten dans la formation partante. Les Jets ont obtenu le Québécois en retour de l’ailier rapproché Dan Brown à la date limite des échanges dans la NFL.

Au moment de la transaction, LDT s’était d’ailleurs réjoui d’avoir la chance de retrouver sa place sur les terrains de la NFL. L’occasion s’est présentée plus tôt que tard.

« Plus la saison progressait, plus je voulais faire partie d’une organisation qui me désirait, avait-il dit au moment de la transaction. Et les Jets voulaient vraiment m’obtenir puisqu’on discutait depuis trois semaines. Ça avait du sens de résilier la clause de non-échange afin de pouvoir faire partie d’une équipe qui construit quelque chose de nouveau et de différent. Je voulais en faire partie.

« C’est une bonne chose pour tous les côtés. Je me place dans une meilleure position afin d’avoir des chances de jouer, ce qui est mon but ultime, et les Jets bénéficieront d’un bon garde, j’en suis sûr. »

Pour ce qui est du match, Tua Tagovailoa a lancé une passe de touché de cinq verges à Myles Gaskin, tôt au quatrième quart, et les Dolphins de Miami ont tenu le coup pour vaincre les Jets 24-17.

Une semaine après avoir signé une impressionnante victoire contre les Ravens de Baltimore, les Dolphins (4-7) ont surmonté quelques pénalités pour connaître leur première séquence de trois gains depuis la saison dernière.

Alors que le match était à égalité 14-14, Tagovailoa a résisté à la pression pour rejoindre Gaskin dans la zone des buts avec 10 : 15 à écouler.

Une pénalité a fait mal aux Jets (2-8) lors de la possession suivante des Dolphins. Tagovailoa a été victime d’un sac en troisième essai, mais il a eu une pénalité à Jason Pinnock pour avoir retenu. Jason Sanders a pu réussir un placement de 24 verges avec 1 : 57 à jouer.

Matt Ammendola, qui a raté deux placements pour les Dolphins, a réduit l’écart dans les dernières secondes grâce à un botté de précision de 35 verges.

Colts 41 – Bills 15

Jonathan Taylor a établi un record d’équipe avec cinq touchés et les Colts d’Indianapolis ont écrasé les Bills de Buffalo 41-15, dimanche après-midi.

Taylor a réussi trois touchés en première demie, en route pour devenir le premier joueur de la NFL à enregistrer cinq majeurs lors d’un même match depuis les six touchés d’Alvin Kamara contre les Vikings du Minnesota, le 25 décembre 2020.

Taylor a conclu son match avec 185 verges au sol et il a devancé Derrick Henry au premier rang au chapitre des verges par la course (1122). Taylor montre également un total de 14 touchés, ce qui lui a permis de devancer James Conner au sommet.

Taylor a obtenu au moins 100 verges de la ligne de mêlée et un touché pour un huitième match d’affilée, ce qui a égalé la meilleure séquence de la NFL, établie par l’ancien des Colts Lydell Mitchell (1975 et 1976) et LaDainian Tomlinson (2006).

Les Bills (6-4) ont laissé le premier échelon de la section Est de l’Association Américaine aux Patriots (7-4). Les deux équipes croiseront le fer deux fois au cours des cinq prochaines semaines.

Les Colts (6-5) ont continué leur lancée alors qu’ils présentent une fiche de 5-1 à leurs six dernières sorties. La troupe d’Indianapolis avait perdu ses cinq duels cette saison contre une équipe qui a participé aux séries l’an dernier.

49ers 30 – Jaguars 10

PHOTO MATT STAMEY, ASSOCIATED PRESS

Trent Sherfield (81), Ross Dwelley (82), Talanoa Hufanga (29) et Taybor Pepper (46)

Jimmy Garoppolo a lancé deux passes de touché pour une troisième semaine consécutive et les 49ers de San Francisco ont dominé les Jaguars 30-10.

Revenant d’une convaincante victoire de 31-10 contre les Rams de Los Angeles, les 49ers (5-5) ont marqué des points lors de leurs cinq premières possessions.

La troupe de San Francisco a effectué 33 des 37 premiers jeux offensifs de la rencontre et ils avaient plus de premiers essais (14) que les Jaguars avaient de verges (12) à mi-chemin au deuxième quart.

Garoppolo a complété 16 de ses 22 passes pour des gains de 176 verges. Il a rejoint Brandon Aiyuk et George Kittle pour un majeur. Deebo Smauel a couru le ballon huit fois pour des gains de 79 verges et un touché.

Les 49ers ont remporté trois de leurs quatre dernières parties. Les Jaguars ont encaissé une 14défaite de suite contre des adversaires de l’Association Nationale.

Texans 22 – Titans 13

PHOTO CHRISTOPHER HANEWINCKEL, USA TODAY SPORTS

Tyrod Taylor (5) et Teair Tart (93)

Tyrod Taylor a réussi deux touchés au sol et les Texans de Houston ont mis fin à la plus longue séquence active de défaites de la NFL en battant les Titans du Tennessee 22-13.

Les Texans (2-8) avaient perdu leurs huit dernières parties depuis leur victoire lors du match d’ouverture. Ils n’avaient pas inscrit un majeur à l’étranger depuis le 19 septembre.

Desmond King a réussi deux des quatre interceptions des Texans, qui ont marqué 13 points à la suite d’un revirement. La formation de Houston a également réalisé deux sacs du quart.

Les Titans (8-3) avaient remporté leurs six dernières sorties et ils ont perdu pour une première fois depuis le 3 octobre.

L’équipe du Tennessee a dominé les Texans 420-190 au chapitre des verges totales, mais elle n’a pas été en mesure de surmonter de nombreuses erreurs.

Lions 10 – Browns 13

PHOTO KEN BLAZE, USA TODAY SPORTS

Jarvis Landry (80) et Jalen Reeves-Maybin (44)

Nick Chubb a capté une passe de touché et il a récolté 130 verges au sol, guidant les Browns de Cleveland vers un gain de 13-10 aux dépens des Lions de Detroit.

Chubb est revenu au jeu après une absence d’un match en raison de la COVID-19. Il a saisi une passe de touché de cinq verges de Baker Mayfield et il a aidé les Browns (6-5) à écouler les dernières secondes au cadran.

Alors que les partisans criaient son nom avant chaque jeu, Chubb a gagné 36 verges lors de la dernière séquence offensive des Browns, qui ont écoulé les deux dernières minutes et 29 secondes.

Le receveur Jarvis Landry a inscrit un touché au sol et les Browns ont pu au moins célébrer une victoire après avoir été dominés par 38 points la semaine dernière, contre les Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

Les Lions (0-9-1) n’ont pas pu se donner du rythme après avoir livré un match nul de 16-16 aux Steelers de Pittsburgh. La troupe de Detroit n’a pas gagné à ses 14 dernières parties.

Saints 40 – Eagles 29

PHOTO BILL STREICHER, USA TODAY SPORTS

Adam Trautman (82) et T. J. Edwards (57)

Jalen Hurts a réussi trois touchés au sol, Darius Slay a retourné une interception pour un majeur et les Eagles de Philadelphie ont eu raison des Saints de La Nouvelle-Orléans au compte de 40-29.

Les Eagles (5-6) ont gagné leurs deux dernières sorties pour une première fois cette saison. L’entraîneur-chef recrue Nick Sirianni a obtenu une première victoire à domicile en cinq tentatives.

Les Saints (5-5) ont subi une troisième défaite de suite depuis qu’ils ont perdu les services du quart Jameis Winston lors d’une victoire de 36-27 contre les Buccaneers de Tampa Bay.

Trevor Siemian a lancé trois passes de touché et deux interceptions et il a inscrit un touché au sol. Le porteur de ballon étoile Alvin Kamara n’était pas de la formation.

Faisant face à la meilleure défensive de la NFL, les Eagles ont amassé 242 verges au sol. Miles Sanders en a récolté 94, Hurts en a obtenu 69 et Jordan Howard en a ajouté 63.

Washington 27 – Panthers 21

PHOTO JOE NICHOLSON, USA TODAY SPORTS

Zach Ertz (86)

Taylor Heinicke a lancé trois passes de touché et pour des gains de 206 verges et l’Équipe de football de Washington a battu les Panthers de la Caroline 27-21.

Heinicke a excellé contre la meilleure défensive de la NFL face au jeu aérien et la formation de Washington a gâché le retour de Cam Newton au Bank of America Stadium.

Terry McLaurin a capté cinq ballons pour des gains de 103 verges et un touché contre les Panthers (5-6), qui n’allouaient que 173,3 verges par la passe par match.

Newton, qui effectuait un premier départ depuis qu’il s’est récemment entendu avec les Panthers, a lancé deux passes de touché et pour des gains de 19 verges et il a ajouté un touché au sol de 24 verges.

Les deux dernières possessions offensives de Newton ont toutefois dû se terminer par un revirement sur essais, confirmant la victoire de Washington (4-6).

Ravens 16 – Bears 13

PHOTO DENNIS WIERZBICKI, USA TODAY SPORTS

Chuck Clark (36) et David Montgomery (32)

En remplacement du quart étoile Lamar Jackson, Tyler Huntley a orchestré une séquence offensive victorieuse et les Ravens de Baltimore sont venus à bout des Bears de Chicago 16-13.

Jackson ratait le match de dimanche en raison d’une maladie qui n’est pas liée à la COVID-19. Pendant ce temps, Devonta Freeman a réussi un touché à la suite d’une course de trois verges, avec 22 secondes à faire, pour donner la victoire aux Ravens (7-3).

Justin Tucker a réussi trois bottés de précision pour la troupe de Baltimore, qui s’est ressaisie après avoir encaissé un revers contre les Dolphins de Miami. Huntley a complété 26 de ses 36 passes pour des gains de 219 verges à son premier départ en carrière.

Andy Dalton a lancé deux passes de touché pour les Bears, dont une de 49 verges à Marquise Goodwin dans les dernières minutes du quatrième quart. La recrue Justin Fields a quitté la rencontre au troisième quart.

Les Bears (3-7) ont perdu pour une cinquième fois de suite.

Vikings 34 – Packers 31

PHOTO BRACE HEMMELGARN, USA TODAY SPORTS

Aaron Rodgers (12) et Everson Griffen (97)

Greg Joseph a réussi un placement de 29 verges alors que les dernières secondes s’écoulaient et les Vikings du Minnesota ont triomphé 34-31 face aux Packers de Green Bay, dimanche.

Le quart Kirk Cousins a lancé trois passes de touché et pour des gains aériens de 341 verges. Les Vikings (5-5) ont encore une fois vu l’un de leurs matchs se terminer sur le dernier jeu, après qu’Aaron Rodgers eut lancé une longue passe de touché pour créer l’égalité.

Rodgers a lancé trois de ses quatre passes de touché en deuxième demie pour les Packers (8-3). Il a complété 23 de ses 33 passes pour des gains de 385 verges, un sommet pour lui cette saison.

Justin Jefferson a capté huit passes de Cousins pour des gains de 169 verges et deux touchés. Son majeur de 23 verges en fin de quatrième quart a redonné l’avance aux Vikings et Dalvin Cook a réussi le converti de deux points pour porter la marque à 31-24.

Dès le jeu offensif suivant, Rodgers a lancé une magnifique passe à Marquez Valdes-Scantling, qui s’est distancé du demi de sûreté Xavier Woods pour un touché de 75 verges qui a créé l’égalité.

Quand les Vikings ont récupéré le ballon, Cousins a lancé le ballon dans les mains de Darnell Savage, mais le joueur des Packers a jonglé avec l’objet en tombant sur le terrain. L’interception a été annulée.

Cousins a ensuite complété ses trois prochaines passes pour des gains de 51 verges et Cook a obtenu un premier essai au sol pour mettre la table pour le placement de Joseph.

Les Packers n’avaient pas alloué autant de points à un adversaire depuis leur défaite de 38-3 contre les Saints de La Nouvelle-Orléans, lors de leur match d’ouverture.

La formation de Green Bay n’avait permis qu’un total de 34 points au cours de ses trois dernières sorties. Preston Smith a enregistré deux sacs, mais les Packers n’ont pas pu appliquer autant de pression que désiré alors que Rashan Gary, Za’Darius Smith et Whitney Mercilus étaient à l’écart du jeu.

Avec Dave Campbell, La Presse Canadienne