Après avoir obtenu deux des trois étoiles de la semaine dans la LCF (Jake Wieneke et David Ménard) le 19 octobre, les Alouettes ont balayé les honneurs sept jours plus tard. William Stanback, Eugene Lewis et Monshadrik « Money » Hunter ont été les trois choix du panel composé des analystes Pierre Vercheval (RDS), Matt Dunigan (TSN) et Duane Forde (TSN) pour la 12semaine d’activité.

Miguel Bujold
Miguel Bujold La Presse

Cinq des six derniers joueurs étoiles de la ligue, quatre victoires de suite et une fiche de 6-4, la même que leurs prochains adversaires, les Roughriders de la Saskatchewan. Mais même si l’affrontement entre ces deux formations aura lieu au stade Percival-Molson, samedi à 19 h, les Alouettes sont actuellement négligés pour l’emporter par un écart de 2 points. Curieux.

Encore plus lorsque l’on considère que la fiche des Alouettes pourrait facilement être de 8-2 puisqu’ils ont laissé filer quelques victoires en première moitié de saison. C’est à se demander si le reste de la LCF et les maisons de jeux ne sous-estiment pas l’équipe de Khari Jones un tantinet. William Stanback le pense.

Je ne veux pas mentir, alors oui, je crois que notre équipe est mésestimée. À l’exception de celui contre Hamilton [une défaite de 27-10 le 27 août], on aurait pu gagner tous nos matchs, selon moi. Je pense que notre fiche n’est pas représentative du genre d’équipe qu’on forme, on est bien meilleurs que ça.

William Stanback

Stanback a enfoncé 203 verges dans le goulot des Argonauts de Toronto, vendredi soir, dans la victoire facile de 37-16 des siens. Il mène la ligue avec 880 verges au sol. Ka’Deem Carey, des Stampeders de Calgary, est deuxième avec 681 verges, et Stanback a joué trois matchs de moins que lui…

En raison de son style de jeu, Stanback aura de la difficulté à jouer une saison normale et complète de 18 matchs. Mais s’il y parvenait, ses chances d’atteindre le plateau des 2000 verges seraient bonnes.

« Je pense que ce serait un objectif réalisable, surtout grâce aux joueurs qu’il y a devant moi. Ce sont des chevaux de trait [workhorses] et c’est grâce à eux si j’obtiens autant de succès. Tous nos jeux débutent avec eux. Sans eux, je serais incapable d’obtenir 100 verges dans un match ou 1000 dans une saison. Et je prends le temps de les remercier tous les jours. »

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE

Christophe Normand

Des éloges pour Normand

En plus des joueurs de la ligne offensive, unité dont le jeu a été irréprochable ou presque dans une majorité de matchs cette saison, Stanback peut profiter de l’excellence d’un autre membre du club, celle du centre-arrière québécois Christophe Normand.

« C’est une bête ! Chaque matin, il est déjà dans la salle de musculation lorsqu’on arrive au stade. Il a toujours le nez dans son livre de jeux et il connaît notre attaque aussi bien qu’un quart-arrière. Je lui parle souvent dans le champ arrière et il m’aide beaucoup pour la protection de passe. Je pense qu’on travaille bien ensemble et qu’on se complète parfaitement », a dit Stanback.

Le patron de Normand s’est montré aussi élogieux à son endroit que l’as porteur de ballon.

« Christian a été très important dans nos succès au sol et connaît une excellente saison. La qualité de ses blocs est passée à un niveau supérieur. Il était déjà très bon en 2019, mais il fait tout un travail cette saison, et pas seulement sur le plan du jeu au sol. Il a également été très bon en protection de passe en ralentissant les chasseurs de quart à l’extrémité de la ligne de mêlée. Il est un joueur spécial et on est chanceux de pouvoir compter sur lui », a analysé Khari Jones.

Hunter a trouvé sa zone de confort

Comme Stanback, Eugene Lewis a représenté l’attaque des Alouettes en étant nommé l’un des trois joueurs étoiles de la semaine grâce à sa performance de 7 attrapés pour 156 verges de gains et 2 touchés contre les Argos. Et comme Stanback, Lewis occupe maintenant le premier rang de la LCF au chapitre des verges à sa position. L’ailier espacé est premier pour les verges aériennes avec 815, alors que son coéquipier Jake Wieneke est troisième avec 705.

L’autre étoile de la semaine a été Monshadrik « Money » Hunter, qui a réussi ses deux premières interceptions de la saison contre Toronto. Hunter a été brillant à ses deux dernières parties et semble avoir trouvé la bonne position pour lui, celle de demi de coin du côté court à côté de Greg Reid.

IMAGE TIRÉE D’UNE VIDÉO

Monshadrik Hunter

Je suis plus à l’aise à ma nouvelle position. Tout se déroule plus rapidement de ce côté du terrain, alors je pense que je peux tirer profit de ma vitesse.

Monshadrik Hunter

« Nous devrons continuer d’améliorer certaines choses, mais je crois assurément que nous [Reid et lui] pourrions représenter une réelle force du côté court », a dit le fils de l’ancien joueur des ligues majeures Torii Hunter.

Hunter et Reid ne sont pas les seuls membres de la tertiaire qui jouent particulièrement bien par les temps qui courent. Le demi de coin Rodney Randle fils, le demi défensif Najee Murray et le secondeur Patrick Levels font tous du très bon boulot du côté large. Jones estime que lui et ses adjoints ont trouvé la bonne recette pour la tertiaire.

« C’est une belle combinaison de jeunesse et d’expérience. Money Hunter joue à un très haut niveau dernièrement du côté court et nos joueurs du côté large jouent très bien, eux aussi, notamment Patrick Levels, qui réussit des jeux partout sur le terrain. Ty Cranston [le maraudeur] joue bien lui aussi, alors on a vraiment un bon mélange et je sens que c’est un groupe qui est de plus en plus homogène. »

Un nouveau « retourneur »

Le quart-arrière Trevor Harris a participé à son premier entraînement avec les Alouettes, mardi. Si tout se déroule bien au cours des prochains jours, il sera le réserviste de Matt Shiltz samedi, a confirmé Jones.

Les Alouettes pourraient également avoir un nouveau spécialiste des retours pour cette rencontre. Il s’agit de Martese Jackson, qui a joué pour Toronto (2017-2018) et Edmonton (2018-2019). Le diminutif « retourneur » de 5 pi 5 po a récemment été embauché et a participé à l’entraînement des Alouettes, mardi.

Depuis que Mario Alford s’est blessé il y a environ un mois, plusieurs joueurs des Als ont retourné des bottés, mais aucun d’eux n’a eu beaucoup de succès. Jones a indiqué que Jackson pourrait être en uniforme dès samedi s’il fait bien au cours de la semaine.