Après une demie, l’offensive du club de football du Rouge et Or peinait à se mettre en marche contre les Stingers de Concordia au Stade Telus de l’Université Laval. En avance par trois maigres points, la troupe de Glen Constantin a appuyé sur l’accélérateur dans les trente dernières minutes du match et n’a fait qu’une bouchée des Stingers, s’imposant 36 à 10. Laval a du même coup rejoint les Carabins (4-1) avec quatre victoires, mais Montréal conserve un match en main.

MIKAËL LALANCETTE Le Soleil

« Je ne sais pas si nos joueurs, avec notre très bon match de la semaine dernière [un gain de 55 à 2 sur McGill] et le fait qu’on ait déjà battu les Stingers, ont vraiment pris au sérieux le potentiel de Concordia, s’est interrogé Constantin. On n’a pas eu le départ qu’on souhaitait, on s’est fait surprendre. C’est de la maturité qui rentre pour nous.»

Lisez la suite de l’article sur le site du Soleil