L’entraîneur-chef des Saints de La Nouvelle-Orléans, Sean Payton, a mentionné mercredi qu’un groupe d’entraîneurs en attaque, en plus d’un nutritionniste et d’un joueur, ont reçu un diagnostic positif au coronavirus.

Brett Martel Associated Press

Payton n’a pas précisé l’identité des personnes qui ont contracté le virus. Il a cependant indiqué qu’il manquait un entraîneur de la ligne à l’attaque, un autre responsable des ailiers espacés et des demis offensifs et deux autres responsables des ailiers rapprochés. Payton a précisé qu’ils avaient tous reçu deux doses du vaccin contre la COVID-19.

La veille, eux personnes au courant de la situation avaient révélé que six personnes non identifiées faisant partie du personnel d’instructeurs des Saints, un joueur et une personne spécialisée en nutrition avaient contracté la COVID-19.

Ces personnes se sont confiées à l’Associated Press sous le sceau de l’anonymat, car l’équipe et la direction de la NFL n’avaient émis aucune déclaration officielle à ce sujet.

Les noms des personnes qui ont obtenu des résultats positifs à des tests de dépistage ne seront probablement pas dévoilés à court terme à cause des lois fédérales sur la confidentialité médicale.

Selon les sources de l’Associated Press, tous les membres du personnel d’instructeurs des Saints ont été vaccinés.

Pour l’instant, il n’est pas possible de savoir avec précision la durée de la période d’isolement que devront respecter les personnes ayant obtenu des résultats positifs avant de pouvoir retourner sur le terrain ou dans les rencontres en présentiel.

Pour le moment, toute l’équipe doit mener ses opérations quotidiennes en respectant les protocoles d’atténuation améliorés de la NFL. Ces protocoles incluent, entre autres, le port du masque obligatoire à l’intérieur des installations, des tests de dépistage quotidiens, aucune rencontre en présentiel et les repas à emporter.

Les tests positifs sont survenus dans le sillage de la victoire de 38-3 des Saints contre les Packers de Green Bay, dimanche à Jacksonville, en Floride. Le match, qui devait être présenté au Superdome, y avait été déplacé à cause des dégâts causés par l’ouragan Ida dans le sud-est de l’État de la Louisiane.

Les Saints ont passé les deux dernières semaines à s’entraîner dans la région de Dallas, et doivent poursuivre les entraînements sur le site de l’Université Texas Christian cette semaine avant de prendre la direction de la Caroline pour leur prochain match, qui demeure prévu pour dimanche.