(Seattle) Le juge a ordonné la libération sous conditions, mais sans caution, de l’ex-joueur étoile des Seahawks de Seattle et des 49ers de San Francisco Richard Sherman, jeudi, après que celui-ci eut été arrêté pour une tentative alléguée d’entrer par effraction chez ses beaux-parents.

Gene Johnson Associated Press

Le juge de la Cour du district du comté de King, Fa’amomoi Masaniai, a déterminé qu’il y avait un motif raisonnable de croire que Sherman avait commis une violation du droit de propriété, posé des actes malveillants, conduit avec les facultés affaiblies et résisté à son arrestation.

PHOTO GREGORY PAYAN, ARCHIVES AP

Richard Sherman

Toutefois, les procureurs n’ont pas demandé au juge de se prononcer sur le motif d’arrestation de vol. Les accusations n’ont pas encore été formellement déposées contre Sherman.

Le juge Masaniai a refusé d’imposer une caution de 10 000 $ telle que réclamée par la poursuite. Il a décrit Sherman comme un « pilier de la communauté » et a il a souligné le fait qu’il devrait présumément être libéré puisqu’il s’agit de sa première arrestation. Il a effectivement ordonné la libération du prévenu sous diverses conditions, dont celles de ne pas entrer en contact avec son beau-père et de ne pas consommer d’alcool ou de drogues autres que des médicaments prescrits.

« J’aime et je soutiens mon mari, a déclaré Ashley Sherman après l’audience. Je suis déterminée à aider Richard à obtenir l’aide et les soins dont il a besoin. Richard a toujours été un père et un mari aimant. Nous avons hâte de le revoir à la maison avec sa famille. »

PHOTO ELAINE THOMPSON, AP

Ashley Sherman, à gauche

Le beau-père de Richard Sherman a raconté aux policiers avoir dû charger son arme à feu et utiliser du poivre de cayenne contre l’ex-demi de coin afin de protéger sa famille, tandis qu’il tentait d’enfoncer la porte d’entrée de la maison, selon un rapport obtenu par l’Associated Press.

Sherman a été arrêté tôt mercredi matin après que les policiers eurent indiqué qu’il avait endommagé sa voiture sur un chantier de construction avant de tenter d’enfoncer la porte d’entrée de la maison de sa belle-famille située en banlieue de Seattle, à Redmond.

Sherman est demeuré en détention jusqu’à sa comparution jeudi après-midi.

Selon le rapport de police, qui n’a pas été rendu public, le beau-père de Sherman, Raymond Moss, a déclaré aux enquêteurs que son gendre était parvenu à partiellement fracasser la porte d’entrée en l’enfonçant à répétition avec son épaule. Sherman aurait aussi crié : « Sors, Ray ! », sur un ton menaçant et agressif, a ajouté Moss.

La femme de Sherman, Ashley Moss, a appelé le 911 dans la nuit de mardi pour signaler son comportement agressif, ses menaces de suicide et le fait qu’il était parti en voiture après avoir bu deux bouteilles d’alcool fort.

Sherman a quitté les Seahawks après la saison 2017 de la NFL et a disputé les trois saisons suivantes avec les 49ers. Il est présentement joueur autonome sans compensation.