(Chicago) Les Bears de Chicago ont soumis une offre pour acheter le site d’un hippodrome en banlieue, signalant une volonté potentielle de quitter le Soldier Field pour un nouveau stade.

Associated Press

Le président et chef de la direction des Bears, Ted Phillips, a annoncé que le club aimerait acheter le Arlington International Racecourse, situé à Arlington Heights.

PHOTO JOHN STARKS, ARCHIVES AP

L’Arlington International Racecourse

C’est à environ 48 km au nord-ouest de leur domicile actuel, qui est près du lac Michigan.

« C’est notre obligation d’explorer toutes les options pour le bien de l’organisation, a dit Phillips, par communiqué. (Si nous allons dans cette voie), nous pourrions évaluer davantage la propriété et son potentiel. »

Inauguré en 1924, le Soldier Field est le plus vieux stade de la NFL.

Les Bears n’y jouent régulièrement que depuis 1971. Ils ont alors quitté le Wrigley Field, voulant accueillir de plus grandes foules.

Le Soldier Field a été rénové pour 690 m $ en 2002. Il compte 61 500 sièges, la plus petite capacité dans la NFL.

L’hippodrome d’Arlington Heights, qui a ouvert ses portes en 1927, appartient à Churchill Downs, qui gère le Derby du Kentucky.

Le maire d’Arlington Heights, Tom Hayes, est ravi que les Bears soient intéressés par le site.

« C’est un endroit unique et nous sommes heureux que les Bears y voient un très grand potentiel » a t-il confié au Daily Herald, par communiqué.