(Tampa) Patrick Mahomes et les Chiefs de Kansas City sont arrivés à Tampa samedi, dans l’objectif de défendre leur titre au Super Bowl contre les Buccaneers.

Publié le 6 févr. 2021
Dennis Waszak Jr. Associated Press

En raison de la pandémie de COVID-19, la NFL a demandé aux équipes de retarder leur arrivée sur le site du 55e Super Bowl au plus tôt vendredi, par mesure de précaution en matière de santé et de sécurité.

Les Chiefs ont plutôt choisi d’arriver samedi, répétant leur itinéraire du début de saison, quand ils ont vaincu Tom Brady et les Buccaneers par la marque de 27-24, le 29 novembre.

PHOTO EVE EDELHEIT, REUTERS

Les équipes participant au Super Bowl arrivent généralement jusqu’à une semaine avant le match pour s’entraîner, tenir des réunions et participer aux disponibilités des médias. Cette année, elles l’ont fait dans leurs installations, par visioconférence.

Les Buccaneers, champions de l’Association Nationale, sont la première équipe à prendre part au Super Bowl dans leur propre stade. Ils n’ont donc pas eu de problèmes à gérer les voyagements. Après avoir passé une semaine à la maison, les joueurs et le personnel dormiront à l’hôtel samedi soir, comme ils le font habituellement lors de leurs matchs à domicile.

Les Chiefs ont voyagé à bord de deux avions, pour respecter les protocoles de distanciation physique. La plupart des joueurs et des entraîneurs ont atterri à 16 h 38, moins de 26 heures avant le botté d’envoi.

L’équipe est ensuite montée à bord de 10 autobus, deux vagues de cinq, escortés par la police jusqu’à son hôtel dans le centre-ville de Tampa. Les Chiefs ont été accueillis à 17 h 23 par quelques centaines de partisans.

L’équipe n’a émis aucun autre commentaire samedi, après avoir publié une déclaration vendredi soir disant qu’elle était dans le processus de collecte d’informations.

Les Chiefs ont procédé à plusieurs mouvements de personnel avec le voyage. Le centre remplaçant Daniel Kilgore a pu voyager et il jouera dimanche, après avoir reçu l’autorisation de la NFL.

Aussi, le bloqueur à gauche Eric Fisher et le secondeur Willie Gay ont été placés sur la liste des blessés. Le demi-inséré Deon Yelder a quant à lui quitté la liste des blessés.