(Seattle) La défensive et les verges au sol de Cam Akers ont aidé les Rams de Los Angeles à passer au tour suivant dans les séries de l’Association Nationale.

Associated Press

Akers a amassé 131 verges au sol et un touché, Darious Williams a ramené une interception sur une distance de 42 verges pour un majeur et les Rams ont vaincu les Seahawks de Seattle 30-20, samedi.

La meilleure défensive de la NFL pendant la saison a continué sa domination jusqu’en séries. Aucune équipe du circuit n’a été meilleure que les Rams (11-6) au chapitre des points et des verges alloués et ils ont malmené Russell Wilson et les Seahawks (12-5).

Le quart des Seahawks a subi la pression du front défensif et des secondeurs des Rams, sauf pour un long jeu de DK Metcalf. L’ailier défensif Aaron Donald et le demi de coin Jalen Ramsey ont été superbes, mais les joueurs de rôle des Rams aussi, comme Troy Reeder, Jordan Fuller et Leonard Floyd.

Floyd a réussi deux des cinq sacs des Rams. Deux autres appartiennent à Donald. La troupe californienne n’a permis que 278 verges totales et 11 premiers jeux.

Les Rams passent donc aux séries de sections de la Nationale, où elle y croisera probablement le fer avec les Packers de Green Bay. À moins que les Bears de Chicago surprennent les Saints de La Nouvelle-Orléans.

PHOTO JOE NICHOLSON, USA TODAY SPORTS

John Wolford (9), au sol

L’interception de Williams était sa troisième de la saison aux dépens de Wilson, après avoir réussi deux larcins en novembre. Il s’est interposé devant Metcalf et il s’est rendu dans la zone des buts pour porter la marque à 13-3 au deuxième quart.

Akers a ajouté un touché au sol de cinq verges avant la demie, procurant une avance de 20-10 aux Rams. Ce fut suffisant contre une attaque des Seahawks qui a semblé confuse dès le premier coup de sifflet.

Wilson a connu une de ses pires performances en séries. Il a complété 11 de ses 27 passes pour des gains aériens de 174 verges. Wilson a rejoint Metcalf pour deux majeurs, dont un long de 51 verges.

La troupe de Seattle n’a jamais eu l’avance et n’a réussi que deux de ses 14 tentatives en troisième essai. Elle a vu sa séquence de 10 victoires à domicile en séries prendre fin. Sa dernière défaite en séries dans son stade remontait à janvier 2005, contre les Rams de St. Louis.

Toutefois, ce gain pourrait avoir coûté cher aux Rams. En cours de route, ils ont perdu les services du quart John Wolford, de Donald et du receveur Cooper Kupp.

Wolford a amorcé la rencontre, mais a été blessé au cou au premier quart. Jared Goff, qui avait été opéré au pouce droit il y a 12 jours, a dû prendre la relève.

Donald a été blessé aux côtes en plaquant Wilson et Kupp est rentré au vestiaire en boitant à la suite d’une blessure au genou droit dans les derniers moments du match.

Goff a vu neuf de ses 19 passes être saisies pour des gains de 155 verges. Il a couronné la victoire en lançant une passe de touché de 15 verges à Robert Woods.