(Las Vegas) Alors qu’il vient tout juste de gagner le premier match de l’histoire de la NFL à avoir été présenté à Las Vegas, le quart-arrière des Raiders Derek Carr a admis que les rumeurs qui ont circulé dans les tabloïds du Nevada pendant la saison morte avançant que Tom Brady pourrait être son successeur l’avaient motivé.

Josh Dubow The Associated Press

Carr aura l’opportunité de croiser la route de Brady lorsque les Raiders (3-2) accueilleront les Buccaneers (4-2) de Tampa Bay dimanche après-midi.

Carr a déjà remporté ses duels contre Drew Brees et Patrick Mahomes cette saison, et il pourrait maintenant ajouter le nom du détenteur de six titres du Super Bowl à son impressionnant tableau de chasse.

« Je m’en fous, a lancé Carr. Je me contente de faire mon travail. J’ai passé trop de temps à me préoccuper de ces choses-là, à tenter de prouver ma valeur et tout ça. Je m’en fous maintenant. Je suis ici pour faire mon travail, à ma pleine mesure… J’ai l’impression que nous traversons une bonne séquence présentement, mais après une semaine de repos il faudra s’assurer que nous ne serons pas brouillons. »

La victoire de 40-32 des Raiders contre les Chiefs de Kansas City avant la pause fut la plus importante de la concession ces dernières années. L’attaque des Raiders a offert l’une de ses meilleures performances, tandis que leur défensive a ralenti Mahomes en deuxième demie.

Ils pourraient être affaiblis pour cette rencontre face aux Bucs puisque l’ensemble de leur ligne à l’attaque a été inscrite sur la liste de réserve/joueurs infectés par la COVID-19. Cependant, s’ils reçoivent des diagnostics négatifs au cours des prochains jours, et qu’ils ne développent pas de symptômes, alors ils pourraient être en uniforme.

Carr connaît les meilleurs moments de sa carrière de sept saisons dans la NFL, et l’arrivée de la rapide recrue Henry Ruggs III n’est pas étrangère à la situation actuelle. Il compte aussi dans son arsenal l’ailier rapproché Darren Waller et le demi offensif Josh Jacobs.

PHOTO JEFF ROBERSON, ASSOCIATED PRESS

Le receveur Henry Ruggs III

Carr affiche des sommets personnels au chapitre du ratio de complétion de ses passes (115,9), des verges de gains par tentative (8,2) et du taux de complétion (73,1). Il a aussi lancé 11 passes de touché, contre seulement une interception.

« Ses performances s’expliquent par le temps qu’il a passé jusqu’ici avec Jon [Gruden] ; il maîtrise son système de jeu et est au sommet de sa forme physique, a noté l’entraîneur-chef des Bucs Bruce Arians. Il passe beaucoup de temps au bureau à analyser les bandes vidéo. Ils l’ont bien entouré avec des joueurs tels que Waller, Ruggs et Jacobs. C’est l’un des meilleurs trios dans le football professionnel en ce moment, et ils peuvent compter sur d’autres joueurs, également. Et Derek protège beaucoup mieux le ballon maintenant. »