(Indianapolis) Les Colts d’Indianapolis ont fermé leur centre d’entraînement vendredi matin après que « plusieurs personnes » eurent reçu un test positif à la COVID-19, avant de le rouvrir lorsque de nouveaux tests ont mené à des résultats négatifs.

The Associated Press

« Plus tôt ce matin, nous avons été informés que quatre personnes au sein de notre organisation ont été déclarées positives à la COVID-19 », ont déclaré les dirigeants des Colts dans un communiqué, publié en fin de matinée.

« Les quatre échantillons positifs ont de nouveau été testés et il a été confirmé que les résultats étaient négatifs.

« Après avoir consulté la NFL et le médecin en chef, le docteur Allen Sills, ont ajouté les dirigeants des Colts, l’équipe va rouvrir son centre d’entraînement cet après-midi, dans le cadre du protocole intensif de la ligue, et va continuer sa préparation pour le match de dimanche contre Cincinnati. »

L’entraîneur-chef Frank Reich n’a pas identifié qui ont reçu ces faux positifs, mais il a noté que s’il ne s’agissait pas d’un joueur, il s’agissait d’une personne travaillant à proximité d’eux. Il a précisé que les quatre personnes avaient été tenues à l’écart du centre d’entraînement.

En fait, Reich avait commencé à élaborer des scénarios selon lesquels le match aurait été présenté lundi ou mardi, et avait remodelé l’horaire de la journée de vendredi.

Voici d’autres développements dans la foulée des cas de coronavirus dans la NFL :

• Les Falcons d’Atlanta ont repris l’entraînement en personne dans leurs installations, vendredi, en suivant les protocoles supplémentaires de la ligue. L’équipe avait fermé ses installations jeudi à la suite d’un deuxième test positif à la COVID-19.

– Les Titans du Tennessee ont disputé leur match, mardi, après une pause de 16 jours en raison de l’éclosion de cas.