(Montréal) Les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ont annulé leur séance d’entraînement de vendredi après qu’un membre de l’organisation eut reçu un résultat positif à un test de dépistage du coronavirus.

Barry Wilner
The Associated Press

C’est ce qu’a appris l’Associated Press d’une personne au courant de la décision. Cette personne s’est confiée sous le sceau de l’anonymat parce que l’équipe et la ligue n’ont pas annoncé le résultat positif.

Cette source n’a pas précisé s’il s’agissait d’un joueur ou d’un instructeur.

Le match des Patriots (2-2) de la cinquième semaine d’activités, face aux Broncos de Denver, a déjà été reporté en deux occasions à la suite de quatre tests positifs au coronavirus, incluant le quart Cam Newton et le demi défensif Stephon Gilmore.

La rencontre a été reprogrammée pour dimanche après-midi à Foxborough, mais elle pourrait être menacée.

L’entraîneur-chef des Broncos, Vic Fangio, n’a pas été en mesure de répondre aux journalistes lorsque ceux-ci l’ont questionné à savoir si son équipe allait enfin affronter les Patriots.

Newton et Gilmore, le joueur défensif par excellence dans la NFL l’an dernier, ont repris l’entraînement pour la première fois cette semaine depuis leur résultat positif.

Newton était absent lors de la défaite contre les Chiefs de Kansas City à la suite de son test positif du 2 octobre. Son nom a été réinséré sur la liste des joueurs actifs mercredi.

Le nom de Gilmore a été réactivé jeudi. Il avait été déclaré positif le 7 octobre. Bill Murray, un membre de l’équipe d’entraînement a également été réactivé jeudi.

Le plaqueur Byron Cowart, déclaré positif le 11 octobre, est le seul joueur des Patriots encore sur la liste des joueurs blessés/COVID-19.

Newton et Gilmore ont participé à l’entraînement de jeudi et semblaient destinés à affronter les Broncos dimanche. Invité à décrire, vendredi, le travail de Newton à son premier entraînement, le coordonnateur Josh McDaniels a déclaré qu’il avait paru « normal, normal ».

« C’est bon de le revoir », a commenté McDaniels.

Les Broncos (1-3) n’ont pas joué depuis le 1er octobre. S’ils reprennent le collier dimanche, il y aura eu 16 jours entre leur dernière sortie et leur duel face aux Patriots. Ces derniers ont disputé leur dernière rencontre le 5 octobre à Kansas City.

Les Titans du Tennessee avaient dû patienter 15 jours entre leur dernière partie et celle qu’ils ont jouée jeudi soir contre les Bills de Buffalo. Les Titans ont été aux prises avec une éclosion qui a touché une vingtaine de membres de l’organisation.

Arnie Stapleton, Dennis Waszak, Steve Reed, George Henry et Gethin Coolbaugh ont contribué à cet article.