(Los Angeles) Les Titans du Tennessee et les Vikings du Minnesota ont mis fin jusqu’à nouvel ordre à toutes leurs activités mardi après que huit personnes ont été déclarées positives à la COVID-19 à la suite de leur match à Minneapolis le week-end dernier, a annoncé la NFL.

Agence France-Presse

Trois joueurs des Titans et cinq membres du club ont contracté le virus, ont précisé la NFL et le syndicat des joueurs (NFLPA) dans un communiqué commun.

« Les Titans suspendent les activités du club à partir de mardi. Les Vikings, qui ont affronté les Titans dimanche, en font de même », est-il indiqué. « Les deux franchises travailleront en étroite collaboration avec la NFL et la NFLPA, y compris nos experts en maladies infectieuses, dans le cadre de la traçabilité des contacts et pour effectuer des tests supplémentaires. »

Si les Titans ont confirmé que « plusieurs tests sont revenus positifs et sont en cours de confirmation », les Vikings, qui ont également fermé leurs installations, ont assuré qu’« aucun résultat positif n’a été recensé dans les tests effectués après le match de dimanche ».

La saison de la NFL a débuté il y a bientôt trois semaines. Jusqu’à l’annonce de ces premiers cas, le protocole sanitaire mis en place par la ligue a été globalement un succès, avec zéro test positif recensé lors du dernier bilan dévoilé la semaine dernière.