Au lendemain de cette première sortie difficile pour Tom Brady, l’entraîneur-chef des Buccaneers de Tampa Bay Bruce Arians n’a pas distribué les félicitations. En fait, il a été très réaliste au sujet de son iconique quart de 43 ans.

La Presse

« Ça lui est déjà arrivé, il sait rebondir, a-t-il dit au Tampa Bay Times. Il sait qu’il n’a pas bien joué. Ce n’est pas ce à quoi il s’attend de lui-même, et nous non plus. »

Je m’attends à plus de hargne et de détermination la semaine prochaine.

L’entraîneur-chef des Buccaneers de Tampa Bay Bruce Arians

Brady a marqué un touché à sa première séquence à l’attaque, avant de connaître quelques défaillances.

Deux interceptions

Il a notamment été intercepté deux fois dans la défaite de 34-23 face aux Saints de La Nouvelle-Orléans. Au sujet de la première interception, Arians a toutefois reconnu que le receveur Mike Evans avait mal lu sa couverture et aurait dû bifurquer vers le centre du terrain.

PHOTO BUTCH DILL, AP

L’entraîneur-chef des Buccaneers de Tampa Bay Bruce Arians n’a pas aimé ce qu’il a vu dimanche durant le premier match de Tom Brady dans l’uniforme de l’équipe floridienne.

Rappelons évidemment que la courbe d’apprentissage est grande pour Brady qui doit se familiariser avec un nouveau livre offensif.

Il ressemblait au Tom Brady à l’entraînement et c’était inhabituel de voir ça en match parce qu’ils n’ont rien fait contre quoi nous n’étions pas préparés. Nous étions prêts pour tout ce qu’ils ont fait.

L’entraîneur-chef des Buccaneers de Tampa Bay Bruce Arians

Brady a complété 23 de ses 36 passes pour 239 verges et 2 touchés.