(Ottawa) La directrice de la Santé publique du Canada, la Dre Theresa Tam, a indiqué que le gouvernement fédéral est en discussion avec les dirigeants de la Ligue canadienne de football au sujet des règles de quarantaine pour ses joueurs américains qui seraient similaires à celles adoptées par la Ligue nationale de hockey.

La Presse canadienne

La Dre Tam a indiqué mardi que les protocoles mis en place par la LNH, qui compte notamment sur des équipes entières se plaçant ensemble en quarantaine, sont discutés avec la LCF, bien qu’elle ne sache pas à quelle étape ces discussions sont rendues.

Le gouvernement fédéral a approuvé une quarantaine par cohorte pour les équipes de la LNH entrant au Canada afin de reprendre la saison dans les villes-pôles d’Edmonton et Toronto pendant la pandémie de COVID-19. Les équipes sont isolées de la population dans des bulles. Les joueurs peuvent se placer en quarantaine en groupes au lieu de devoir se plier à la quarantaine de 14 jours requise pour tous ceux franchissant la frontière canadienne.

La LCF, qui emploie plusieurs joueurs et membres du personnel américains qui devront franchir la frontière, a approuvé un plan de ville-pôle à Winnipeg pour y tenir une éventuelle saison écourtée.

Selon le gouvernement manitobain, les joueurs et membres du personnel de la LCF se retrouveront dans des bulles constituées d’hôtels, de terrains d’entraînement et d’un stade. Les joueurs devront s’isoler pendant 14 jours avant leur départ vers Winnipeg, où ils seront testés pour le coronavirus avant de se soumettre à une nouvelle quarantaine de sept jours.

Le plan de quarantaine n’est pas le seul obstacle que la LCF doit surmonter. La ligue doit s’assurer l’aide financière du gouvernement fédéral et elle doit convenir d’une convention collective amendée avec ses joueurs afin qu’une saison écourtée ait lieu.