(Los Angeles) La NFL et le syndicat des joueurs ont confirmé l’annulation des matchs préparatoires du mois d’août en raison de la pandémie galopante de COVID-19.

Agence France-Presse

La nouvelle avait filtré mardi dans les médias américains, la NFL l’a confirmée 24 heures plus tard.

Les Ciefs de Kansas City Chiefs, vainqueurs du dernier Super Bowl, doivent ouvrir la saison à domicile contre les Texans de Houston le 10 septembre. Une rencontre qui devrait se jouer à huis clos ou, comme l’espère encore la NFL, en présence de spectateurs dans un nombre limité.

Outre les préoccupations liées à la spectaculaire et incontrôlée recrudescence de la COVID-19 aux États-Unis, l’annulation de la présaison s’appuie sur le fait que les joueurs pourraient ne pas être dans la forme physique nécessaire pour disputer de matchs dès le mois d’août : ils ne peuvent pas encore s’entraîner dans leurs installations et qu’il est difficile de savoir quand ils le pourront.  

À ce titre, la NFL et le syndicat des joueurs poursuivent leurs discussions sur les conditions prévues pour les stages d’entraînements, bien qu’un protocole de santé consistant à tester quotidiennement les joueurs pour la COVID-19 ait été validé.  

L’Association des joueurs souhaite une période de préparation plus longue pour que les joueurs s’adaptent aux exigences physiques requises lors de ces stages, tandis que d’autres problèmes –notamment le paiement des salaires– restent en suspens.  

95 joueurs ont attrapé la COVID-19

Le syndicat a en outre annoncé mardi que 95 joueurs de la NFL avaient été déclarés positifs au coronavirus à un moment donné de la pandémie. Et il a validé les plans d’intervention d’urgence contre les maladies infectieuses de l’équipe de la NFL prévus par huit équipes, les 24 autres n’ayant pas encore été approuvés.  

« Notre syndicat a fait pression pour que les protocoles de dépistage et de traitement soient les plus rigoureux pour assurer la sécurité de nos joueurs », a expliqué la NFLPA dans un communiqué.  

« Les protocoles de tests que nous avons acceptés sont un facteur décisif qui nous aidera à retourner au travail en toute sécurité et nous donnera les meilleures chances de débuter et d’aller au bout de la saison », a-t-elle ajouté.

En attendant, les entraîneurs des équipes vont devoir rapidement faire des choix pour la composition de leur effectif, sans pouvoir voir les joueurs dans des situations de matchs.