L’Association des joueurs de la NFL (NFLPA) demande à ce que les joueurs soient testés quotidiennement pour le coronavirus. Il s’agit de l’un des points en suspens dans les discussions entreprises avec les dirigeants de la NFL concernant les protocoles de santé et de sécurité à l’approche de l’ouverture des camps d’entraînement.

Associated Press

« Nous pensons que les tests quotidiens sont importants, en particulier compte tenu de certaines régions qui sont plus à risque, a déclaré vendredi le directeur de la NFLPA, DeMaurice Smith, faisant référence aux États avec un nombre croissant de cas de coronavirus. Nous ne prévoyons pas pour l’instant changer notre position par rapport à ce sujet. »

La ligue et le syndicat ont déjà finalisé les protocoles concernant les déplacements de l’équipe, ceux des médias et la réponse au traitement, et ont mis à jour le protocole qui seront utilisés dans les centres d’entraînement, à l’aide de recommandations d’un comité composé de médecins, d’entraîneurs et de préparateurs physiques formé par la ligue et le syndicat des joueurs. Le comité a recommandé de tester les joueurs tous les deux jours.

Le président de la NFLPA, JC Tretter, a convoqué une réunion « d’urgence » jeudi soir avec les chefs d’équipe des clubs des villes les plus à risque pour discuter de la possibilité de commencer le camp en toute sécurité. Les recrues des formations de Houston et de Kansas City doivent se rapporter aux installations des équipes lundi. Les joueurs de toutes les équipes se présenteront aux camps le 28 juillet.

« Ils ont donné leur avis médical et ont confirmé qu’il était sécuritaire d’amorcer les camps d’entraînement, et c’est là que nous en sommes », a expliqué Smith.

Si la ligue et le syndicat ne parviennent pas à un accord, la NFL peut appliquer ses règles, selon le contrat de travail en vigueur. La NFLPA pourrait toutefois déposer un grief pour faire valoir que la ligue ne fournit pas un environnement de travail sûr en vertu des règles de la convention collective.

« La ligue est le principal gestionnaire, a reconnu Smith. “Ils ont le droit exclusif, tout comme celui qui possède une usine, de savoir quand elle ouvre et quand elle ferme. Ils veulent que les camps d’entraînement s’ouvrent à temps. Le rôle du syndicat est de les tenir responsables de la sécurité de leurs employés. Nous essayons tous de prendre la bonne décision plutôt que de prendre une décision rapide. »

La période de retour progressif pour les joueurs est un autre point d’achoppement dans les discussions entre les deux parties. Le syndicat des joueurs voudrait qu’elle s’échelonne sur 45 jours, selon la recommandation du comité. Les 21 premiers jours leur permettraient de travailler sur le conditionnement physique, suivi de 10 jours d’entraînement sans contact, puis 14 jours d’entraînements avec contact pour se préparer en vue des matchs. De plus, le syndicat ne veut jouer aucun match préparatoire, alors que la NFL avait prévu de réduire le calendrier des matchs préparatoires à deux seulement.

Tous les joueurs ne sont pas d’accord pour ne pas jouer les matchs préparatoires.

« Je pense que nous devrions jouer ces deux matchs-là », a déclaré le joueur des Eagles de Philadelphie Jalen Mills, à l’Associated Press. Nous devons savoir comment tout va fonctionner le jour du match. De s’assurer que tout fonctionne en ce qui concerne le protocole, que ce soit pour nous tester avant les matchs ou pour nous tester quelques jours avant les matchs, nous tester le jour du match.

« Marcher dans un stade, comment ça va se passer ? En quoi les voyages vont-ils être différents en séjournant dans un hôtel ? Je pense que nous devons le savoir. Ce ne sont pas toutes les équipes qui disputent le premier match à domicile. Tout le monde ne fait pas ça. Donc, vous avez des gars qui vont voyager lors de la première semaine. Et honnêtement, moi, je veux savoir comment le protocole fonctionne, donc je pourrai non seulement me préparer physiquement, mais aussi mentalement, savoir exactement comment la NFL va gérer le tout. »

La ligue avait précédemment demandé aux joueurs de se présenter au camp avant le 28 juillet pour leur donner plus de temps d’acclimatation, car ils n’avaient pas eu droit à des entraînements informels et à des minis-camps d’équipe. Mais le syndicat a décliné.

Vendredi, la NFL a tenu une téléconférence avec les propriétaires d’équipe pour discuter des préparatifs de la saison.

« Nous continuerons à mettre en œuvre les protocoles de santé et de sécurité développés conjointement avec la NFLPA, et sur la base des conseils de grands experts médicaux, a déclaré la ligue dans un communiqué. Nous aborderons les autres problèmes de manière coopérative. Toutes les décisions seront prises dans le but de nous permettre de disputer une saison régulière complète, ce qui est le but de tous les clubs et les joueurs. »

Une autre question qui demeure sans réponse est de savoir combien de tests positifs au coronavirus forceraient une équipe à fermer.

« Si un centre a un résultat positif un vendredi et qu’il y a une période de quarantaine pour tous ses contacts étroits, ne parlons-nous pas de 35 joueurs qui sont en contact étroit ? Alors comment cela affecte-t-il un match ? Peut-être que le calendrier de la semaine doit être différent pour surveiller le type de contacts étroits afin d’éviter les situations où un test positif mettrait en péril le sort de toute une équipe », a souligné Tretter.

Bien sûr, il a également été question d’argent. Le syndicat préfère étaler la crise financière sur plusieurs années alors que la ligue a proposé de le faire sur deux saisons. Smith a déclaré que la suggestion de la NFL entraînerait une baisse du plafond salarial de 70 millions de dollars par équipe en 2021.

« Si nous avions une préférence, nous ne voudrions jamais que les jeunes joueurs supportent injustement le poids d’une baisse massive des revenus de la ligue, a déclaré Smith. Ils prennent davantage de risques en retournant au travail à ce stade. »

Des questions demeurent également quant au droit des joueurs de ne pas jouer. Smith a déclaré qu’aucun joueur n’a informé le syndicat de son intention de se retirer pour l’instant.