La NFL et l’Association des joueurs (NFLPA) ne se sont toujours pas entendues sur les protocoles à respecter pendant les prochains camps d’entraînement et les matchs préparatoires et leur date d’ouverture approche à grands pas.

Rob Maaddi
Associated Press

Les deux parties ont finalisé les protocoles sur les déplacements des clubs, les médias, et la façon de traiter les cas positifs. Elles ont aussi mis à jour les protocoles d’exploitation des installations des équipes pour répondre aux recommandations d’un comité formé de médecins, soigneurs et préparateurs physiques formé par la ligue et le syndicat.

La ligue a envoyé un mémo de 42 pages aux équipes vendredi dernier pour identifier ces propositions. Mais la NFLPA et son président, le centre des Browns de Cleveland J. C. Tretter, ont indiqué que le nombre de tests et de matchs préparatoires sont toujours à régler.

« Notre date habituelle de retour au camp approche et nous sommes loin d’une situation normale », a indiqué Tretter dans une lettre publiée sur le site internet de l’association.

« Notre principale inquiétude est la sécurité des joueurs, autant en ce qui a trait à la prévention de la transmission du virus qu’en prévention des blessures après un arrêt aussi long. »

Tretter a réitéré que les joueurs ne veulent pas jouer de matchs présaison et souhaitent un camp de 48 jours afin de leur donner plus de temps afin de se préparer en vue de la prochaine campagne et éviter les blessures. Il a rappelé un nombre plus élevé de blessures subies par les joueurs après le lock-out de 2011.

La ligue a décidé la semaine dernière de réduire le nombre de matchs préparatoires de quatre à deux et de retarder le début de ces matchs d’une semaine supplémentaire afin de donner aux équipes plus de temps pour se préparer en raison de la pandémie, qui a obligé les clubs à fermer leurs installations et annuler des entraînements en gymnase.

La ligue a précédemment demandé aux joueurs de se rapporter avant le 28 juillet aux camps, mais le syndicat a refusé.

« Quand nous avons demandé une raison médicale de jouer des matchs qui ne comptent pas pendant une pandémie, la NFL n’a pas été en mesure de nous en fournir une », a écrit Tretter.

Un porte-parole de la ligue a déclaré à l’Associated Press que les commentaires de Tretter sont navrants, puisque la ligue « travaille de bonne foi ». Cette personne a requis l’anonymat puisque la NFL ne souhaite pas amener le débat dans la sphère publique., comme l’ont fait la MLB et ses joueurs.

« Ce n’est pas constructif, nous préférons le faire en personne, a dit cette source. Le comité a compris l’utilité de jouer un ou deux matchs préparatoires afin que les joueurs soient prêts pour la saison. Vous ne pouvez pas simuler cela en jouant contre vos coéquipiers. Nous allons continuer de travailler de concert. »

Tretter craint finalement que les joueurs ne se rapportent au camp pour rien et que la saison puisse être annulée.

« C’est clair depuis des mois que nous devons trouver une façon d’intégrer le football à cette pandémie, a ajouté Tretter. De prendre des décisions sans se soucier de cet aspect est à la fois dangereux et irresponsable. »