(Los Angeles) Donald Trump a sèchement contesté la remise en cause de la saison de la NFL à l’automne à cause du coronavirus, exprimée par l’immunologiste Anthony Fauci, assurant vendredi que la ligue allait la démarrer en toute sécurité.

Agence France-Presse

« Tony Fauci n’a rien à voir avec le foot américain. La NFL prévoit une ouverture de saison très sûre et contrôlée », a tweeté le président américain.

Jeudi, le Dr Fauci, expert en maladies infectieuses pour la Maison-Blanche, a prévenu que la saison NFL aurait du mal à démarrer comme prévu en septembre à cause de la pandémie, sinon dans une « bulle ».

« À moins que les joueurs ne soient regroupés dans une bulle, isolés de la population et qu’ils ne soient testés presque tous les jours, il est très difficile d’imaginer comment on pourrait jouer au football cet automne », avait-il dit.

« S’il y a une deuxième vague de la pandémie, ce qui est évidemment une possibilité et qui serait encore plus compliqué à cause de la saison de grippe attendue, [la saison de] football pourrait ne pas avoir lieu cette année », avait-il insisté.

Les ligues de basket (NBA) et de soccer (MLS), qui préparent leur arrivée courant juillet chez Disney World à Orlando, ont fait eux le choix de reprendre la compétition sur un site unique.

« Nous ne pensons pas que ce soit pratique ni adapté », a pour sa part déclaré le directeur médical de la NFL, Allen Sills.

S’il pousse pour que le championnat ait lieu, Donald Trump a en revanche réitéré qu’il ne voulait pas voir de genou posé à terre, avant les matchs.  

« Si (les joueurs) ne se lèvent pas pendant notre hymne national, devant notre grand drapeau américain, je ne regarderai pas ! ! ! », a-t-il écrit.