La NFL a prolongé les programmes virtuels d’entraînements des équipes jusqu’au 26 juin.

Barry Wilner
Associated Press

Même si l’accès aux centres d’entraînement des équipes a déjà été permis, il est limité au personnel clé, aux entraîneurs et aux joueurs en rééducation. Les joueurs en santé n’ont toujours pas accès aux installations, en raison de la pandémie de la COVID-19.

Les activités en ligne font partie de la réalité des équipes depuis quelques mois, mais certaines ont commencé à mettre fin à ces programmes.

Jeudi, la NFL a indiqué que les équipes devront se contenter d’entraînements virtuels pour encore 15 jours.

« Nous allons continuer à travailler avec l’AJNFL pour finaliser les protocoles et peaufiner les détails en prévision du début des camps le mois prochain », a dit le porte-parole de la NFL, Brian McCarthy.

La plupart des camps doivent commencer tard en juillet. D’autres options sont sur la table, d’un début plus tôt avec des rencontres individuelles et des examens physiques, à une ouverture repoussée ou une réduction du nombre de matchs préparatoires.

Le premier match préparatoire est prévu le 6 août entre les Cowboys de Dallas et les Steelers de Pittsburgh, à Canton, en Ohio.

La saison doit s’ébranler le 10 septembre avec un duel entre les Texans de Houston et les Chiefs de Kansas City, champions en titre du Super Bowl.