(Nouvelle-Orléans) Le quart-arrière Drew Brees des Saints de la Nouvelle-Orléans s’est excusé pour les commentaires qu’il a faits lors d’une entrevue au sujet de son opposition au geste de Colin Kaepernick de mettre un genou à terre pendant l’hymne national. Maintenant, c’est au tour de sa femme de s’excuser, affirmant : « nous sommes le problème ».

Associated Press

Brittany Brees a partagé ces mots dans un message sur Instagram, samedi, avec un verset de la Bible et deux citations de Martin Luther King fils, dont une qui disait : « Finalement, nous ne nous souviendrons pas des paroles de nos ennemis, mais du silence de nos amis. »

Dire, ’Je ne suis pas d’accord avec le fait de ne pas respecter le drapeau’, je comprends maintenant que ça veut dire que je ne comprends pas vraiment le problème, que je ne comprends pas pourquoi vous vous battez et que je ne suis pas prête à vous entendre à cause de nos idées préconçues sur ce que ce drapeau signifie pour nous »,

Brittany Brees dans un long article partagé sur la page de la fondation du couple.

PHOTO D'ARCHIVES CHRIS GRAYTHEN, AFP

Drew Brees.

La controverse avait pris naissance mercredi dernier quand Drew Brees a été invité lors d’une entrevue à Yahoo à revenir sur les protestations de l’ancien quart-arrière de la NFL Colin Kaepernick, qui mettait un genou à terre en silence pendant l’hymne avant les matchs pour sensibiliser à la brutalité policière et à l’injustice raciale.

« Je ne serai jamais d’accord avec quiconque ne respecte pas le drapeau des États-Unis », avait affirmé Drew Brees lors de cet entretien, ajoutant que l’hymne national lui rappelait ses grands-pères, qui ont servi dans les forces armées pendant la Seconde Guerre mondiale.

Critiques et excuses

Après la diffusion des commentaires, le quart-arrière a été critiqué sur les réseaux sociaux par des athlètes de haut niveau, dont LeBron James et certains de ses coéquipiers. Les manifestants qui ont marché en Nouvelle-Orléans la semaine dernière ont également scandé des injures à son endroit.

« L’Amérique blanche n’entend pas », a écrit sa femme dans le message d’excuses, samedi.

Drew Brees s’est excusé pour ses commentaires la semaine dernière dans un message Instagram, affirmant que ses commentaires étaient « insensibles et qu’ils ont complètement raté la cible. »

Il s’est également excusé dans une vidéo publiée sur Instagram et a écrit une lettre au président Donald Trump sur les réseaux sociaux disant : « Je me rends compte que ce n’est pas un problème avec le drapeau américain », après que le président ait déclaré sur Twitter que Brees n’aurait pas dû revenir sur ses commentaires originaux.