L'ex-quart des Alouettes de Montréal Johnny Manziel pourrait poursuivre sa carrière dans la XFL, a révélé le site internet TMZ.com mercredi.

LA PRESSE CANADIENNE

Le site à potins a cité le commissaire de la XFL, Oliver Luck, qui a indiqué qu'il pourrait changer son fusil d'épaule dans le dossier Manziel lors de son passage à l'émission en baladodiffusion ProFootballTalk plus tôt cette semaine.

«S'il est en mesure de respecter nos critères d'admission et si nos entraîneurs croient qu'il peut être l'un des meilleurs quarts disponibles..., a déclaré Luck, alors, de toute évidence, je ne vois aucune raison pour qu'il ne soit pas considéré (pour un poste).»

Cette perspective n'était pas envisageable jusqu'à tout récemment. Lorsque le propriétaire de la XFL, Vince McMahon, a relancé sa ligue en janvier 2018, il avait déclaré que les joueurs qui avaient des antécédents judiciaires ne seraient pas admissibles. Or, Manziel a déjà été accusé de violence conjugale envers son ex-copine en 2016.

Manziel a joué pour les Browns de Cleveland, dans la NFL, avant de se joindre aux Alouettes la saison dernière. Après avoir été expulsé du circuit canadien durant l'hiver, il a conclu en mars une entente avec l'Express de Memphis, dans l'Alliance of American Football. L'AAF a cependant cessé ses activités au début du mois d'avril, avant même la fin de sa première saison d'existence.

La XFL doit lancer ses activités en février 2020.