Le passage de Johnny Manziel avec les Alouettes et dans la Ligue canadienne est déjà terminé. Le quart-arrière a été libéré par l'équipe montréalaise après qu'elle a reçu une directive de la LCF de mettre un terme au contrat la liant à Manziel, qui n'aurait pas respecté l'entente qui le rendait éligible à évoluer dans la LCF.

MIGUEL BUJOLD LA PRESSE

« Nous sommes déçus de la tournure des événements. Johnny s'est vu offrir tout le soutien que nous pouvions lui offrir, en collaboration avec la LCF, mais il a été incapable de respecter les termes de son entente », a commenté le directeur général des Alouettes Kavis Reed dans un communiqué.  

« Nous avons travaillé avec la ligue et avons présenté des alternatives à Johnny, mais ce dernier a refusé d'aller de l'avant », a ajouté Reed.

La LCF a informé les huit autres équipes qu'elle n'accepterait pas d'enregistrer un contrat pour Manziel. Les Alouettes avaient acquis Manziel des Tiger-Cats de Hamilton l'été dernier en retour de Jamaal Westerman, Chris Williams et de deux choix de premier tour.

Lorsque les Alouettes ont procédé au lancement officiel de leur nouvel uniforme, le mois dernier, Manziel brillait par son absence. Antonio Pipkin et Matthew Shiltz, les deux autres principaux quarts-arrières de l'équipe, étaient sur place.