Les Roughriders de la Saskatchewan ont annoncé la nomination de Craig Dickenson au poste d'entraîneur-chef.

Mis à jour le 25 janv. 2019
LA PRESSE CANADIENNE

La nouvelle, qui avait commencé à s'ébruiter plus tôt en journée, a été confirmée par le directeur général Jeremy O'Day lors d'une conférence de presse.

Déjà membre du personnel d'entraîneurs des Roughriders à titre de coordonnateur des unités spéciales lors des trois dernières campagnes, Dickenson remplace Chris Jones, qui a remis sa démission plus tôt en janvier pour se joindre au Browns de Cleveland dans la NFL.

« Craig est très respecté par nos joueurs et notre personnel. Son dévouement, son intelligence et son leadership seront des éléments ingrédients de nos succès futurs », a affirmé O'Day dans un communiqué.

Âgé de 47 ans, Dickenson en sera à sa première opportunité à titre d'entraîneur-chef dans la LCF, mais n'en est toutefois pas à ses premières armes dans la ligue.

Il a oeuvré avec les Alouettes de Montréal, avec les Stampeders de Calgary (deux fois), avec les Blue Bombers de Winnipeg et avec les Eskimos d'Edmonton.

Il avait également travaillé auprès des unités spéciales des Roughriders lors des saisons 2011 et 2012.

Il conservera ses fonctions au sein des unités spéciales tout en assumant son nouveau rôle.

Son frère Dave est l'entraîneur-chef des Stampeders de Calgary, qui ont remporté la coupe Grey en novembre dernier. Dave a d'ailleurs encouragé son frère à accepter le poste.

« Il m'a dit :'N'hésite pas, c'est un bon boulot', a raconté Craig Dickenson. Quand je l'ai annoncé à mon père, je crois qu'il a été plus content que je ne m'y attendais, alors je pense que ça représente beaucoup à ses yeux.

"Ce sera amusant, a ajouté le nouvel entraîneur-chef. Nous nous sommes fait compétition toute notre vie. Dave est très heureux que j'obtienne cette opportunité et je suis très excité à l'idée de diriger dans la même ligue que mon frère. »