(Landover) Mitchell Trubisky a lancé ses trois premières passes de touché de la saison et l’attaque des Bears de Chicago s’est finalement mise en marche pour aider l’équipe à battre les Redskins de Washington 31-15, lundi soir.

Stephen Whyno
Associated Press

Trubisky a découpé en morceaux la défensive des Redskins et il a réussi 25 de ses 31 passes pour des gains aériens de 231 verges. Il a lancé trois passes de touché à Taylor Gabriel au deuxième quart.

Les Bears (2-1) n’avaient réussi qu’un touché au sol d’une verge au cours de leurs deux premières parties avant que Trubisky s’amuse contre les Redskins (0-3).

Le deuxième choix au total du repêchage de 2017 a amorcé la soirée avec un pourcentage de passes complétées de 58,3% et il était près des bas-fonds de la NFL au chapitre des verges par passes complétées. Trubisky a récolté 173 verges par la voie des airs en première demie avant de lancer une interception au troisième quart.

Grâce à des majeurs d’une, trois et 36 verges, Gabriel a rejoint Mike Ditka en tant que seuls receveurs des Bears à avoir capté trois passes de touché dans la première demie d’un match. Gabriel a réalisé six attrapés pour des gains de 75 verges avant de quitter la partie en deuxième demie en raison d’une commotion cérébrale.

Les Bears ont tiré avantage de cinq revirements des Redskins commis par le quart Case Keenum. Ha Ha Clinton-Dix a réussi deux interceptions, dont une retournée pour un touché, Kyle Fuller en a réussi une alors que Khalil Mack et Danny Trevathan ont provoqué un échappé.

Alors que l’attaque suivait le rythme de la défensive, les Bears ont inscrit 28 points en deux quarts après en avoir marqué seulement 19 en deux semaines, dont 12 grâce à des placements d’Eddy Piñeiro.

Mack a réalisé deux des quatre sacs des Bears pour poursuivre le bon début de saison de la défensive.